FANDOM

2,054,284 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Ici Bas

This song is by Michel Fugain and appears on the album Plus Ça Va... (1995).

Parfois, je lève le nez de la page blanche
Ou s’écrasent mes illusions
Comme des larmes de sang d’une blessure
Au rasoir des questions
Qui n’auront jamais, jamais de réponses
Et claque la porte à mon trop plein d’émotions

Et soudain le ciel se dégage
Sans dire pourquoi ni comment
Et je me décolle de ma chaise
Comme on sort des sables mouvants
Je suis le nouveau-né sans innocence
Et des fenêtres s’ouvrent aux grands sentiments

Alors je vais aimer les bruits des vies
Qui se cognent et qui s’emmêlent
Je vais me ramasser des gamelles
Des gamelles d’amour à la pelle
Toutes les tentations sont belles
Elles ont un culot sensuel
Si vivant, si mortel...

Ici bas
À mes peines à mes joies
Ici bas
Le temps ne dure qu’une fois
Tant mieux ! Tant pis ! Basta
Tant que je suis au monde
Ici bas

Ici bas
À l’amour à la mort
Ici bas
À la vie qui va
Quand j’aurai quitté ce monde
Continuer sa ronde
Ici bas

C’est une tempête charnelle
Qui me chavire en rugissant
Ce monde plein d’hommes et de femmes
De femmes qui me rendent gourmand
C’est des milliards de raisons rayonnantes
De savourer chaque fibre infime du temps

Toutes ces passions dans les maisons
Dans les rues et dans les champs
Qui m’empoignent le regard
Me malaxent à pleines dents
Qui me dévorent me digèrent et me lancent
Sur la galaxie lactée des grands sentiments

Dieu est parti en vacances
En emportant les clés du Ciel
On peut se morfondre en silence
Ou s’échapper à tire d’aile
À coups de poings, à coup de pieds
Dans la gueule du vide éternel
Révoltante étincelle

Ici bas
À mes peines à mes joies
Ici bas
Le temps ne dure qu’une fois
Tant mieux ! Tant pis ! Basta
Tant que je suis au monde
Ici bas

Ici bas
À l’amour à la mort
Ici bas
À la vie qui va
Quand j’aurai quitté ce monde
Continuer sa ronde
Ici bas

Instrumental

Reprise

Dieu est parti en vacances
En emportant les clés du Ciel
On peut se morfondre en silence
Ou s’échapper à tire d’aile
À coups de poings, à coup de pieds
Dans la gueule du vide éternel
Révoltante étincelle

Ici bas
À mes peines à mes joies
Ici bas
Le temps ne dure qu’une fois
Tant mieux ! Tant pis ! Basta
Tant que je suis au monde
Ici bas

Ici bas
À l’amour à la mort
Ici bas
À la vie qui va
Quand j’aurai quitté ce monde
Continuer sa ronde
Ici bas

External links

Community content is available under Copyright unless otherwise noted.