FANDOM

2,054,106 Pages

m ((Bot) Formatting Songs)
(IT' fx (strict))
 
(17 intermediate revisions by 8 users not shown)
Line 1: Line 1:
{{accent|}}
+
{{SongHeader
{{Song||Francis Cabrel}}
+
|song = Le Noceur
  +
|artist = Francis Cabrel
  +
|album1 = Francis Cabrel:Samedi Soir Sur La Terre (1994)
  +
|language = French
  +
|star = Bronze
  +
}}
   
<lyric>
+
<lyrics>
La voiture avan'ait
+
La voiture avançait
Dans la p�nombre humide
+
Dans la pénombre humide
 
L'homme avait choisi son quartier
 
L'homme avait choisi son quartier
 
Un carillon sonnait
 
Un carillon sonnait
 
Pour dire que la nuit se termine
 
Pour dire que la nuit se termine
Pour un f�tard
+
Mais pour un fêtard
Il est trop t�t pour rentrer
+
Il est trop tôt pour rentrer
   
La nuit a �t� chaude
+
La nuit a été chaude
En alcools, en farines l�g�res
+
En alcools, en farines légères
Ces gens-l� ont tout ce qu'ils veulent
+
Ces gens- ont tout ce qu'ils veulent
Mais lui, il s'�tait invent�
+
Mais lui, il s'était inventé
Un jeu suppl�mentaire
+
Un jeu supplémentaire
 
Surtout, surtout
 
Surtout, surtout
 
Ne jamais rentrer seul
 
Ne jamais rentrer seul
+
C'est pas un jeu précis
C'est pas un jeu pr�cis
+
C'est plutôt son envie de plaire
C'est plut�t son envie de plaire
 
 
Quelque chose comme passer du bon temps
 
Quelque chose comme passer du bon temps
C'est pour �a qu'il a choisi
+
C'est pour ça qu'il a choisi
 
Ce quartier ordinaire
 
Ce quartier ordinaire
 
Cette fin de nuit parmi les pauvres gens
 
Cette fin de nuit parmi les pauvres gens
Lui, c'est un noceur, un dandy, un rouleur
 
   
La premi�re fille qu'il croise
+
Lui, c'est un noceur, un noceur, un noceur
  +
Un dandy, un rouleur
  +
  +
La première fille qu'il croise
 
Il sait qu'il doit faire vite
 
Il sait qu'il doit faire vite
Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inqui�te
+
Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inquiète
 
Une sorte de jazz monte
 
Une sorte de jazz monte
 
Comme il baisse la vitre
 
Comme il baisse la vitre
Elle n'a m�me pas tourn� la t�te...
+
Elle n'a même pas tourné la tête...
   
 
Il reste un bar ouvert
 
Il reste un bar ouvert
O' quelques so'lards se cramponnent
+
quelques soûlards se cramponnent
Et o' la serveuse ne s'�tonne de rien
+
Et la serveuse ne s'étonne de rien
 
Il laisse la voiture devant
 
Il laisse la voiture devant
Il est s�r que �a l'impressionne
+
Il est sûr que ça l'impressionne
Mas elle a r�pondu en retirant sa main
+
Mais elle a répondu en retirant sa main
   
Elle a dit: no sir, no sir
+
Elle a dit : no sir, no sir
 
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
 
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
 
T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
 
T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
 
J'aime pas comme tu claques des doigts
 
J'aime pas comme tu claques des doigts
   
Elle a dit: no sir, no sir
+
Elle a dit : no sir, no sir
T'es tomb� du c�t� des nantis, des menteurs
+
T'es tombé du côté des nantis, des menteurs
 
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
 
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
 
Faut pas que tu comptes sur moi
 
Faut pas que tu comptes sur moi
Line 52: Line 51:
 
On n'a pas la vie facile
 
On n'a pas la vie facile
 
Hey, mais on a tout ce qu'il faut
 
Hey, mais on a tout ce qu'il faut
On a rang� les �vangiles
+
On a rangé les évangiles
On ne fera plus de cadeau
+
On fera plus de cadeau
   
 
On voit venir le jour
 
On voit venir le jour
 
C'est comme la chance qui nous quitte
 
C'est comme la chance qui nous quitte
Il faut partir avant que tout se complique
+
Il faut partir avant que tout ne se complique
Dans cette chasse cour
+
Dans cette chasse à cour
Y'a quand m�me une limite
+
Y a quand même une limite
Celle de rentrer avant que ne s'�teigne l'�clairage public
+
Celle de rentrer avant que ne s'éteigne l'éclairage public
+
Il revient vers chez lui
Il revient chez lui
+
Le portail électrique
Le portail �lectrique
+
Et les allées de graviers entre les massifs de fleurs
Les all�es de graviers entre les massifs de fleurs
+
Faire un peu de café
Faire un peu de caf�
 
 
Mettre un peu de musique
 
Mettre un peu de musique
Oublier ce que cette fille lui disait tout l'heure...
+
Oublier ce que cette fille lui disait tout à l'heure...
   
 
Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur
 
Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur
La fille a parl� de... noceur...
+
Et puis elle a parlé de dandy, de rouleur
Et puis elle a parli de dandy, de rouleur
+
Et aussi de cargo, de croiseur
Et aussi de cargo, de croiseur,
 
 
De gens qui claquent des doigts
 
De gens qui claquent des doigts
   
Elle a dit: no sir, no sir
+
Elle a dit : no sir, no sir
  +
T'es tombé du côté des nantis, des menteurs
 
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
 
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
 
Il faut pas que tu comptes sur moi
 
Il faut pas que tu comptes sur moi
Elle a dit: no sir, no sir
+
Elle a dit : no sir, no sir
 
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
 
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
Tu penses comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
+
T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
 
J'aime pas comme tu claques des doigts
 
J'aime pas comme tu claques des doigts
</lyric>
+
Hey, elle a dit : no sir
  +
</lyrics>
  +
{{CreditBox
  +
|writer = Francis Cabrel
  +
}}
   
 
{{SongFooter
 
{{SongFooter
|fLetter=L
+
|fLetter = L
|artist=Francis Cabrel
+
|asin = B004A3DZJG
|song=Le Noceur
+
|iTunes = 731942793?i=731943050&cc=fr
|album=
+
|allmusic = mt0029171687
|language=
+
|musicbrainz = b34b0d3a-2718-465f-a0d8-da1e1ebc41fe
  +
|spotify = 0znJCGX8CcNZPqONY12Wb9
 
}}
 
}}

Latest revision as of 18:06, November 7, 2018

StarIconBronze
LangIcon
Le Noceur

This song is by Francis Cabrel and appears on the album Samedi Soir Sur La Terre (1994).

La voiture avançait
Dans la pénombre humide
L'homme avait choisi son quartier
Un carillon sonnait
Pour dire que la nuit se termine
Mais pour un fêtard
Il est trop tôt pour rentrer

La nuit a été chaude
En alcools, en farines légères
Ces gens-là ont tout ce qu'ils veulent
Mais lui, il s'était inventé
Un jeu supplémentaire
Surtout, surtout
Ne jamais rentrer seul
C'est pas un jeu précis
C'est plutôt son envie de plaire
Quelque chose comme passer du bon temps
C'est pour ça qu'il a choisi
Ce quartier ordinaire
Cette fin de nuit parmi les pauvres gens

Lui, c'est un noceur, un noceur, un noceur
Un dandy, un rouleur

La première fille qu'il croise
Il sait qu'il doit faire vite
Alors, il lui sourit pour ne pas qu'elle s'inquiète
Une sorte de jazz monte
Comme il baisse la vitre
Elle n'a même pas tourné la tête...

Il reste un bar ouvert
Où quelques soûlards se cramponnent
Et où la serveuse ne s'étonne de rien
Il laisse la voiture devant
Il est sûr que ça l'impressionne
Mais elle a répondu en retirant sa main

Elle a dit : no sir, no sir
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
J'aime pas comme tu claques des doigts

Elle a dit : no sir, no sir
T'es tombé du côté des nantis, des menteurs
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
Faut pas que tu comptes sur moi

On n'a pas la vie facile
Hey, mais on a tout ce qu'il faut
On a rangé les évangiles
On fera plus de cadeau

On voit venir le jour
C'est comme la chance qui nous quitte
Il faut partir avant que tout ne se complique
Dans cette chasse à cour
Y a quand même une limite
Celle de rentrer avant que ne s'éteigne l'éclairage public
Il revient vers chez lui
Le portail électrique
Et les allées de graviers entre les massifs de fleurs
Faire un peu de café
Mettre un peu de musique
Oublier ce que cette fille lui disait tout à l'heure...

Quand elle parlait d'un noceur... d'un noceur
Et puis elle a parlé de dandy, de rouleur
Et aussi de cargo, de croiseur
De gens qui claquent des doigts

Elle a dit : no sir, no sir
T'es tombé du côté des nantis, des menteurs
Dans ta poitrine j'entends le battement d'un compteur
Il faut pas que tu comptes sur moi
Elle a dit : no sir, no sir
La vie a fait de toi un dandy, un rouleur
T'avances comme au volant d'un cargo, d'un croiseur
J'aime pas comme tu claques des doigts
Hey, elle a dit : no sir

Credits

Written by:

Francis Cabrel

External links

Community content is available under Copyright unless otherwise noted.