FANDOM

2,054,106 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Ils Sont Partis

This song is by Font et Val and appears on the album Montrent Tout à Bobino (1982) and on the album Vingt Ans De Finesse... (1993).

Ils ont confondu l'isoloir
Avec un dépot de caisse d'épargne
Aujourd'hui c'est le désespoir
Une peur-panique les gagne
Qu'est-ce qu'on va faire de tout ce fric
On va quand même pas le dépenser
On a eu trop de mal à le gagner
C'est cornélien c'est pathétique

Ceux qui causaient avec délice
Du sauvetage de la France
Aujourd'hui foutent leur fric en Suisse
Le trou à rats de la finance
Ceux qui avant les élections
Dans de belles déclarations
Hurlaient à la ruine du pays
En douce mettent leur fric à l'abri

Bande de salauds, ça fait vingt ans
Que vous entassez des cancers
À coups de centrales nucléaires
Et d'escalade aux armements
Et les vieux crèvent dans des poubelles
Les grévistes deviennent chômeurs
Et le Tiers-Monde est à Sarcelles
Et vous voudriez qu'on vous pleure

Ça fait 13 ans qu'à Saint Michel
Je n'ai jamais pu me promener
Sans voir cette damnée ribambelle
De flics armés, bottés, casqués
Raz-le-bol de ce ???
Chacun bossait et rentrait chez soi
Et, tranquille, se reposait
À l'ombre des condamnés à mort

Et tous ces anciens de Pétain
Du haut de leur Légion d'Honneur
Ces OAS la bouche en cœur
Blanchis au pressing giscardien
Allez, dehors, à vos châteaux
À vos chasses, à vos symposiums
À vos fortunes, à vos bureaux
À vos blasons, à vos couronnes

On a subi à la télé
Votre idée de la liberté
De la liberté d'expression
Annie Cordy, Alain Delon
Votre culture, c'est merveilleux
Plastic Bertrand, Mireille Mathieu
Sylvie Vartan, Sheila, Ringo
C'est une overdose d'intellos

À force d'aller à la chasse
Il a fini par perdre sa place
J'aimerais qu'un jour un lapin
Morde son cul triste et hautain
Voilà qu'il nous fait ses adieux
Avec une caméra braquée
Sur son fauteuil vide, ben mon vieux
Ta Marseillaise m'a fait gerber

Oh ! Qu'au grand jamais ne reviennent
Ces vieilles gueules de mal-baisants
Même si c'est pas encore le temps
Le beau temps où les cœurs s'éprennent
Quelque part brille, hypothétique
Un peu d'espoir dans l'air du temps
Comme un précieux petit diamant
Qui ne nous viendrait pas d'Afrique

External links

Community content is available under Copyright unless otherwise noted.