FANDOM


(Page créée avec « {{subst:Paroles/structure | nomArtiste = Yannick Le Nagard | titreChanson = Hôtel périphérique | triAlphabet = H }} »)
 
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
| titreChanson = Hôtel périphérique
 
| titreChanson = Hôtel périphérique
 
| nomArtiste = Yannick Le Nagard
 
| nomArtiste = Yannick Le Nagard
| annéeSortie = <!-- NNNN, année 1ère interprétation, si hors album -->
+
| annéeSortie = 2005
| titreAlbum = <!-- Titre (NNNN), 1er album contenant cette chanson -->
+
| titreAlbum = Vous êtes jeune
| triAlphabet = H <!-- A à Z, À à Ÿ, ou chiffre ou symbole -->
+
| triAlphabet = H
| cacographie = <!-- titreChanson sans majuscule accentuée, ni œ ou æ -->
+
| cacographie =
 
}}
 
}}
 
{{Paroles/Chanson | texte =
 
{{Paroles/Chanson | texte =
 
<lyrics>
 
<lyrics>
Début du texte de la chanson
+
Ceinture de bitume
...
+
Bretelles de béton
Remplacez ce bloc par les paroles de la chanson
+
Paris est serré
...
+
Dans son pantalon
Fin du texte de la chanson
+
  +
Voici que s’allument
  +
Là-haut les néons
  +
Je passe la nuit
  +
Loin de la maison
  +
  +
Ce n’est pas Chambord
  +
Mais c’est bien pratique
  +
Un hôtel au bord
  +
Du périphérique
  +
  +
Petite cellule
  +
Rose artificiel
  +
Hublot minuscule
  +
Sur le noir du ciel
  +
  +
Lavabo blanc crème
  +
Shampoing et savon
  +
Juste l’essentiel
  +
En échantillons
  +
  +
C’est là le décor
  +
Simili plastique
  +
D’un hôtel au bord
  +
Du périphérique
  +
  +
J’attends le sommeil
  +
En scrutant le papier peint
  +
Et si j’ai pas sommeil
  +
Ben, j’attendrai le matin
  +
  +
Dans la chambre il y a
  +
La télévision
  +
Alors je regarde
  +
La télévision
  +
  +
Bretelles de béton
  +
Ceinture de bitume
  +
Paris est serré
  +
Dans son vieux costume
  +
  +
Un filet de brume
  +
Agace les néons
  +
Je sors de la chambre
  +
Les jambes dans le coton
  +
  +
J’ai mal fait le mort
  +
J’ai mal fait le vide
  +
Dans cet hôtel au bord
  +
Au bord de la ville
  +
  +
Où des millions de corps
  +
Reprennent le cycle
  +
Tournent tournent encore
  +
Sur le périphérique
  +
  +
Dans le ciel il y a
  +
Des traînées d’avion
  +
Alors j’imagine
  +
Où vont les avions
 
</lyrics>
 
</lyrics>
 
}}
 
}}

Version actuelle en date du décembre 19, 2010 à 11:01

Voir aussi la page Yannick Le Nagard sur le site USDCF.org

La chanson « Hôtel périphérique » a été interprétée par Yannick Le Nagard
et apparaît sur l'album Vous êtes jeune (2005)

Paroles de la chanson :

Ceinture de bitume
Bretelles de béton
Paris est serré
Dans son pantalon

Voici que s’allument
Là-haut les néons
Je passe la nuit
Loin de la maison

Ce n’est pas Chambord
Mais c’est bien pratique
Un hôtel au bord
Du périphérique

Petite cellule
Rose artificiel
Hublot minuscule
Sur le noir du ciel

Lavabo blanc crème
Shampoing et savon
Juste l’essentiel
En échantillons

C’est là le décor
Simili plastique
D’un hôtel au bord
Du périphérique

J’attends le sommeil
En scrutant le papier peint
Et si j’ai pas sommeil
Ben, j’attendrai le matin

Dans la chambre il y a
La télévision
Alors je regarde
La télévision

Bretelles de béton
Ceinture de bitume
Paris est serré
Dans son vieux costume

Un filet de brume
Agace les néons
Je sors de la chambre
Les jambes dans le coton

J’ai mal fait le mort
J’ai mal fait le vide
Dans cet hôtel au bord
Au bord de la ville

Où des millions de corps
Reprennent le cycle
Tournent tournent encore
Sur le périphérique

Dans le ciel il y a
Des traînées d’avion
Alors j’imagine
Où vont les avions
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .