Voir aussi la page Trio Montmartrois sur le site USDCF.org


La chanson « Baisers perdus » a été interprétée par Trio Montmartrois


Paroles de la chanson :

<lyrics> Pauvres voyageurs las qui vont cherchant fortune Des oiseaux de passage au mât se sont posés Et leur chant retentit par les airs accoisés Dans la hune.

Vers son pâle amoureux, gonflant sa gorge brune La mer envoie au ciel ses vœux inapaisés Des lèvres de ses flots monte un vol de baisers À la lune.

Pauvres voyageurs las, vous trouverez fortune Vous oublierez vos maux aux pays embrasés Là-bas ! Et c'est de quoi si gaîment vous causez Dans la hune.

Mais toi, mer, à quoi bon gonfler ta gorge brune ? De l'astre qui te fuit, tes beaux seins méprisés Se soulèvent en vain vers les lointains baisers De la lune.

Heureux le simple cœur qui va cherchant fortune Avec des rêves sûrs d'être réalisés ! Il est joyeux ainsi que ces oiseaux posés Dans la hune.

Moi j'ai, comme la mer gonflant sa gorge brune, D'impossibles désirs, des vœux inapaisés Et je prodigue aussi d'inutiles baisers À la lune.


accoiser : calmer, tranquilliser, apaiser (terme vieilli) </lyrics>

Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes[modifier le wikicode]


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.