FANDOM


Voir aussi la page Théodore Botrel sur le site USDCF.org

La chanson « Ma douce Annette » a été interprétée par Théodore Botrel


Paroles de la chanson :

Ma douce Annette a dix-sept ans
Depuis les dernières semailles
C'est par une nuit de printemps
Que nous fîmes nos accordailles
Enlacés au pied de la croix
Nous écoutions souffler la brise
Qui chantait de sa grande voix
Tout ainsi que l'orgue à l'église

Le lin fleuri n'est pas si bleu
Que les yeux de ma douce Annette
En marchant elle tangue un peu
Comme une fine goélette
Sa joue est couleur des blés nas
Et des fleurs d'avril sur les branches
De plus jolies il n'en est pas
Dans le pays des coiffes blanches

Le jour du départ du grand brick
Annette m'a dit sur la grève
"Mon souvenir, petit Yannick
Chaque nuit hantera ton rêve"
Et depuis trois ans chaque soir
De garde au bout de la grande hune
Je suis ben certain de la voir
Glisser sur un rayon de lune

Si je ne dois point revenir
Ô mon Dieu, de cette campagne
Vite, effacez mon souvenir
Du cœur qui m'espère en Bretagne
Qu'il me soit à jamais fermé
Que sans nul parjure il m'oublie
J'aime mieux ne plus être aimé
Que de faire pleurer ma mie
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier