FANDOM


Voir aussi la page Théodore Botrel sur le site USDCF.org

La chanson « La fileuse » a été interprétée par Théodore Botrel


Paroles de la chanson :

Pour cacher à tous ses beaux yeux rougis,
Rroû oû oû !
La petite veuve est seule au logis,
Rroû oû oû !
Où, pour endormir son petit Yvon,
On l’entend chanter sa douce chanson :
« Pour mieux endormir mon enfantelet,
Rroû oû oû !
Ronronnant tout doux -- Rroû oû oû !
Tourne, mon rouet ! »

Son bel épouseux, Jean le Terneuvas,
Rroû oû oû !
S’en fut aux grands « Bancs » … et n’en revint pas !
Rroû oû oû !
Et depuis qu’il dort, seul, au fond de l’eau,
Tout l’amour d’Yvonne est dans ce berceau :
« Pour mieux endormir mon bel Yvonnet,
Rroû oû oû !
Ronronnant tout doux -- Rroû oû oû !
Tourne, mon rouet ! »

Hélas ! Un matin, les yeux bien-aimés,
Rroû oû oû !
Les yeux d’Yvonnet sont restés fermés,
Rroû oû oû !
Et la pauvre folle, en riant, tout bas
Nous a dit : « Il dort, ne l’éveillez pas …
Pour laisser dormir mon enfantelet,
Rroû oû oû !
Ronronnant plus doux -- Rroû oû oû !
Tourne, mon rouet ! »

Le Seigneur l’assiste et, dans le trépas,
Rroû oû oû !
Lui rende, d’un coup, son homme et son gâs !
Rroû oû oû !
Avec son rouet nous l’enterrerons,
Et pour Libera nous fredonnerons :
« Afin de bercer ton bel angelet,
Rroû oû oû !
Tourne encore là-haut -- Rroû oû oû !
Tourne ton rouet ! »
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .