FANDOM


Voir aussi la page Serge Lama sur le site USDCF.org

La chanson « Quand je pars, quand je m'en vais » a été interprétée par Serge Lama
et apparaît sur l'album Enfadolescence (1978)

Paroles de la chanson :

C'est pas forcément à Cherbourg
C'est pas fatalement en France
C'est pas forcément de l'amour
Et c'est pas toujours la souffrance
Quand on arrive quelque part
On pose d'abord l'accordéon
Puis, avant qu'il ne soit trop tard,
On s'en va voir dehors s'il reste des jupons

{Refrain:}
Quand je pars, quand je m'en vais
Quand j'arrive quelque part, je cherche une âme sœur
Où poser mes baisers
Quand je pars, quand je m'en vais
Quand je pars de quelque part, j'emporte dans mon cœur
Celle que j'ai quittée

Et quand on change de pays,
Vu qu' l'amour n'a pas de frontières
Comme aurait pu dire Jésus-Christ,
Toutes les femmes sont nos frères
Quand on arrive à l'étranger
Et qu'on ne parle pas la langue
Y a qu'à dire que l'on est français
Y a toujours un moment où les choses s'arrangent

{au Refrain}

Des symphonies du petit jour
Dans des hôtels pour vieux artistes
Où j'ai souffert du mal d'amour,
J'en ai chez moi toute une liste
Riant et pleurant, tour à tour
On se promesse, on se tendresse
Mais quand revient le petit jour
On laisse des regrets mais jamais son adresse
Ah !

{au Refrain, x2}

Ouais !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .