FANDOM


Voir aussi la page Salvatore Adamo sur le site USDCF.org

La chanson « Quand passent les gitans » a été interprétée par Salvatore Adamo
et apparaît sur l'album Pauvre Verlaine (1968)

Paroles de la chanson :

Où s'en vont ces filles sauvages
Qui embrasent les nuages
De leurs grands yeux noirs ?
Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans

Les doigts pleins de sortilèges
Elles traînent en cortège
Les démons du soir,
Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans

La nuit tombe en voile de feu
Les voilà déesses
Alors elles enchaînent les dieux
À leur jeunesse
Elles dansent
Une rose rouge entre les dents
Elles dansent
Et le temps s'accroche à leurs vingt ans
Palaï lalaïla
Chabada lalalala
Chabada lalala

Où s'en vont ces filles sauvages
Ces fantômes sans visage
Qui prêchent la peur ?
Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans

Filles du vent ou reines mages,
Elles parent leurs corsages
Des fleurs du malheur
Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans

L'une d'elles était mon amour,
Triste privilège,
Et mon âme de troubadour
S'est pris au piège
De la danse
Et de la rose rouge entre ses dents
Et la danse
A réduit mon être à feu et à sang
Palaï lalaïla
Chabada lalalala
Chabada lalala

Où s'en vont ces filles sauvages
Qui d'un maléfique gage
Brûlent dans mon cœur ?

Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans, na na na na
Quand passent les gitans
Chabada lalala {ad lib}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .