FANDOM


Voir aussi la page Salvatore Adamo sur le site USDCF.org

La chanson « Hidalgo » a été interprétée par Salvatore Adamo
et apparaît sur l'album À ceux qui rêvent encore (1973)

Paroles de la chanson :

Si j'avais la chance
D'être un jour seulement
Ce que la vie n'a pas fait de moi :
Un hidalgo !
Plein de l'insolence
Qui siérait à mon rang
Je danserais en claquant les talons
Le tango !

Un hidalgo
Un hidalgo
La taille cambrée, le front altier
Un hidalgo
Un hidalgo
Un tapis de femmes à mes pieds

Les yeux de velours
Tout frémissant d'amour
J'allumerais au cœur des lolitas
Des braseros !

Un hidalgo
Un hidalgo
V'là qu'elles s'arrachent mon boléro
Un hidalgo
Un hidalgo
On en oublie Valentino

Et je mourrais ravi
Après une noble agonie
Sous les couteaux des maris jaloux
Comme un héros !

Un hidalgo
Un hidalgo
Déjà, je vois voguer mon cercueil
Au fil des larmes
De millions de femmes
C'est tellement beau
J'en ai la larme à l'œil

Mais je rêve, je rêve
Et ma femme m'attend
Je dois rentrer dans mes petits souliers
Comme un idiot
Connaîtra-t-elle un jour
Cet autre au fond de moi
Ce noble cœur, ce prince incognito
Cet hidalgo ?

Un hidalgo
Un hidalgo
La taille cambrée, le front altier
Bel hidalgo
Plus de métro
Il va falloir rentrer à pied

Un hidalgo
Un hidalgo
V'là qu'elles s'arrachent mon boléro
Un hidalgo
Un hidalgo
On en oublie Valentino

Un hidalgo
Un hidalgo
La taille cambrée, le front altier
Un hidalgo
Un hidalgo
Un tapis de femmes à mes pieds
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .