FANDOM


Voir aussi la page Sacha Distel sur le site USDCF.org

La chanson « Les perroquets » a été interprétée par Sacha Distel
et apparaît sur l'album La petite puce (1966)

Paroles de la chanson :

Un gros mari plein d'arrogance
Après deux mois et demi d'absence
Rentra chez lui plein de méfiance
Envers sa femme trop jolie

Il inspecta toutes les pièces
La questionna en vain sans cesse
Cherchant une preuve manifeste
Quand tout à coup il entendit
Son perroquet crier ceci :

Coco
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Mon vieux mari
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Cet abruti

Il entra dans une telle colère
Que tous les meubles en tremblèrent
Que l' perroquet dans sa volière
En demeura interloqué
Puis il couru conter sa peine
À son ami le plus fidèle
Qui se sentit devenir blême
En entendant son perroquet
Se mettre soudain à crier :

Coco
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Mon vieux mari
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Cet abruti

Le beau mari bombant le torse
Rouge de honte claqua la porte
En criant : Le diable m'emporte
Je m'en vais voir mon avocat

Et en soufflant comme un cloporte
Chez son avocat se transporte
Mais quand on sonna à la porte
Il entendit à l'intérieur
Deux perroquets crier en chœur

Coco
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Mon vieux mari
Profitons-en, il est parti, parti, parti
Cet abruti
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .