FANDOM


Voir aussi la page Polin sur le site USDCF.org

La chanson « Un drame dans la colonne » a été interprétée par Polin


Paroles de la chanson :

Avec une bobonne très gentille
Je passais place de la Bastille
Quand elle me dit : Si l’on montait
Dessus la colonne de Juillet ?
L’escalier était sans lumière
J’fis passer la p’tite la première
Ce qui fait qu’pendant qu’elle grimpait
J’lui chatouillais un peu l’mollet

Quéqu’ tu fais ? m’disait la bobonne
– Rien qu’j’y dis, j’explore la colonne
C’qu’i fait noir, sacré nom d’un chien !
Mais j’trouve suffisamment l’chemin…
Une fois en haut, j’dis : Hein ! ma chère
On peut voir plus loin qu’la frontière
Et même s’il était pas si tard
On verrait p’t-être Madagascar

Tout en haut d’notre observatoire
On resta jusqu’à la nuit noire
Puis on r’descendit, quand soudain
J’vis qu’on avait fermé l’machin
– Nous sommes propres, dis-je à la bobonne
Il faut r’monter sur la colonne
On tâchera d’faire signe aux passants
Sacré fourbi ! qué sale coup d’temps !

Jette ton mouchoir, dis-je à la belle
On verra mieux qui c’est qu’appelle
Elle le jette et pis on attend
Mais c’était p’t-être pas suffisant…
– Jette ton jupon, jette ton corsage
Au besoin jettes-en davantage
Moi, je peux pas j’ter mes vêtements
Puisqu’ils sont au gouvernement

Elle jette sa jupe, son corset rose
Comme ça produisait pas grand-chose
Enfin, voilà qu’elle balance en bas
Son pantalon et pis ses bas
Puis, comme elle v’nait d’jeter sa ch’mise
Et qu’elle sentait une légère brise
Je lui dis : Garde tes jarretières sur toi
T’auras toujours un peu moins froid

Enfin, perdant toute espérance
Au sujet de notre délivrance
J’dis à la belle : Puisque c’est ainsi
Tous deux, on va coucher ici
La bobonne resta donc sans voiles
À r’garder briller les étoiles
Et moi, chaque fois qu’elle se r’tournait
C’est la lune que mon œil fixait

Bref, pour terminer l’aventure
L’lendemain matin, à l’heure de l’ouverture
Je descends chercher les vêtements
Tombés au pied du monument
Puis, les ayant r’mis à la p’tite
Vers le quartier, j’cours au plus vite
Et là-bas, j’arrive juste à temps
Pour que l’adjudant m’fiche dedans
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .