FANDOM


Voir aussi la page Polin sur le site USDCF.org

La chanson « Balade militaire » a été interprétée par Polin


Paroles de la chanson :

{texte dit:}
-----------------------
Avec Pascal, l'autre dimanche
Dans Paris, on sortit s' promener
Il me dit : Écoute, ma vieille branche
Tout c' qu'on verra j' vais t'expliquer [Tout c' que tu verras, moi je vais te l'enseigner]
Tu vois ça, c'est l' funiculaire
Pour aller d'dans, ça coûte deux sous
Y a pas d' cheval d'vant ni derrière
Paraît qu'on les a mis en d'ssous
Ah, j' dis, c'est épatant qu'i' sache ça
I' connaît tout, c't animal-là !

Ensuite, on arrive à la Seine
Et j'y demande tout interloqué
Dis donc, pourquoi qu'on s'est donné la peine
D' mettre des escaliers tout l' long des quais
Pascal me répond : T'as pas honte
Voyons, d'ignorer ça en particulier
Andouille, c'est pour quand la Seine monte
Elle monte mieux grâce aux escaliers
Ah ! J' dis : C'est épatant qu'i' sache ça
Ah, c' qu'il est instruit c't animal-là !

Puis d'vant une charcuterie on passe
J' dis à Pascal : Hé, r'garde ça
Là-d'dans y a des saucisses en masse
Comment ça s' fabrique ces trucs-là ?
Ah ! I' m' répond, t'es vraiment jocrisse
C'est fait par les cochons, mon vieux
Ces bêtes-là fabriquent des saucisses
Tout comme les poules fabriquent des œufs
C'est épatant qu'i' sache ça
Ah, il est crevant c't animal-là !

Et puis on arrive à la Bastille
J' dis à Pascal : Vois donc, mon cher
C't individu là-haut qui brille
Et pourquoi qu'i' lève une jambe en l'air ?
I' m' répond : Mon vieux, tu m'épates
T'as donc pas r'marqué, abruti
Pourquoi les chiens i's lèvent la patte
Ben, lui c'est sûrement l' même fourbi
J' dis : C'est épatant qu'i' sache ça
C' qu'il est malin, c't animal-là ! [Ah ! C' qu'il est génique, c't animal-là]

Et puis on rentre au Louvre dans l' musée
J' dis au copain, d'vant un tableau
Pourquoi ces dames déshabillées
Ont-elles une feuille ? C'est rigolo
I' m' fait : Lis donc l' titre, hé, poch'té
C'est l'Automne que l'on appelle ça
Et les feuilles, ben, c'est des feuilles tombées
Qui sont restées accrochées là
C'est épatant qu'i' sache ça
Quel génie que c't animal-là !

Dans l' musée qu'était solitaire
Soudain j' dis à Pascal tout bas :
Regarde donc ces Vénus-là en pierre
Comment qu' ça s' fait qu'elle n'a pas d' bras ?
Ben, ça c'est une sale histoire
Mon vieux, faut nous tirer des pieds
Si on nous voit là, on va croire
Qu' c'est nous qui les avons cassées
Oh, j' dis, c'est épatant qu'i' sache ça
Hé, c' qu'il a du flair, c't' animal-là !

Puis on rencontre rue de Grenelle
La p'tite blanchisseuse du colon
J'y d'mande : Comment s' fait-il que la belle
A des seins qui s' tiennent si d'aplomb ?
Oh ! I' me dit, la chose est pas curieuse
S'ils s' tiennent si droit, ses nénés
C'est parce que c'est une blanchisseuse
Et qu'elle doit sûrement les empeser
Ah ! C'est épatant qu'i' sache ça
Mais i' connaît tout c't animal-là ! [Il est boyautant, c't animal-là]

Et puis on s' rend au Jardin des Plantes
Et on regardait l'éléphant
Je m'écrie : Quelle bête étonnante !
C'est-y son nez, c' machin qu'est d'vant ?
I' m' dit : Vrai, c' que t'en as une couche
Ça c'est une queue en supplément
Celle de derrière, c'est pour les mouches
Et celle-là pour s' curer les dents
J' dis : c'est épatant qu'i' sache ça
I' m' renverse, cet animal-là !

------------------------------------------
note : en l'absence de partition, texte reconstitué via un mix de Polin, Vallez et Pontis.
L'ordre exact des couplets n'est peut-être pas respecté
Entre crochets : les variantes les plus marquées
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .