FANDOM


Voir aussi la page Pierre Bachelet sur le site USDCF.org

La chanson « Retrouvailles » a été interprétée par Pierre Bachelet
et apparaît sur l'album La ville ainsi soit-il (1995)

Paroles de la chanson :

Planté vilain sur le boulevard
Les yeux filous, lame de rasoir
Des trucs pas nets au fond du regard
C'est pas toi, frérot, je peux pas le croire

Tu avais vingt ans la dernière fois
Des rêves à décorner les vents
Qu'est-ce que t'as fichu tout ce temps-là
Toi qui rêvais si loin, si grand

Qu'est-ce que tu fous devant ce métro
Me dis pas que tu guettes les passants
Ça ne te va pas de faire le clodo
Comme si tu avais besoin d'argent

C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, mon frère à moi
C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, je l'oublie pas

Au lycée tu venais pas souvent
Tu étais plus à l'aise au café
Faut dire que tu prenais ton temps
Avec les filles pour les charmer

Tu avais de l'or au bout des cils
Quand tu parlais d'aller là-bas
Où les filles sont nues dans les îles
Si nues que l'on n'en revient pas

Tirer les plans sur la comète
Sur l'aventure, la belle étoile
Frérot, tu as plus l'air à la fête
Et tu es si pâle que ça me fait mal

C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, mon frère à moi
C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, je l'oublie pas

Toi qui rêvais du tour du monde
Tu ne voulais pas d'autres métiers
La nuit, toutes les mers sont rondes
Dans les yeux des aventuriers

Tu disais qu'elles étaient pourries
Les illusions vendues chez nous
Pas question de rester ici
Tu ne pensais plus qu'au Pérou

Plus qu'à l'Espagne, à la Bohème
Où l'homme est libre de crier
Sans que l'amour soit un blasphème
Sans que vivre soit un péché

C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, mon frère à moi
C'est pas toi, frérot, toi tu es plus beau, plus jeune que ça
Toi tu es mon petit frère, je l'oublie pas

Un beau jour t'as fait ta valise
Tu es parti comme un étranger
La brosse à dents et la chemise
Un mot d'adieu sur la cheminée

Allez viens maintenant raconte-moi
C'était pas vrai tout ce que tu as dit
Ton bel hôtel à Panama
Tes pédalos à Tahiti

Tu as pas trouvé la toison d'or
Tu as pas dû la chercher beaucoup
Ton rêve a trop couché dehors
Je t'en supplie viens et dis-moi tout

Désormais ce sera plus la peine
De piquer dans les sacs à main
C'est pas si mal là où je t'emmène
C'est la retrouvaille entre frangins

C'est bien toi, frérot, toi tu es tout beau, toi tu es comme ça
Toi tu es mon petit frère, mon frère à moi
C'est bien toi, frérot, toi tu es tout beau, toi tu es comme ça
Toi tu es mon petit frère, je l'oublie pas

C'est bien toi, frérot, toi tu es tout beau, toi tu es comme ça
Toi tu es mon petit frère, mon frère à moi
C'est bien toi, frérot, toi tu es tout beau, toi tu es comme ça
Toi tu es mon petit frère, je l'oublie pas
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .