FANDOM


Voir aussi la page Paula Brébion sur le site USDCF.org

La chanson « L'orpheline de Paris » a été interprétée par Paula Brébion


Paroles de la chanson :

Il neige, il vente, c’est décembre
Paris assiégé se défend
Dans une misérable chambre
Le père embrasse son enfant
Sur un grabat la femme pleure
Soudain, le tambour a battu
L’homme sort en disant : C’est l’heure !
Oh ! dit l’enfant, reviendras-tu ?

{Refrain, x2 :}
Ô fillette chérie
Sèche, sèche tes pleurs
Je pars pour la patrie !
C’est pour nos trois couleurs !

On sort en ordre de bataille
On lutte avec acharnement
Le canon crache la mitraille
En avant, Français, en avant !...
La pauvre enfant est orpheline
Au premier rang son père est mort
Et c’est au pied de la colline
Que pour toujours le héros dort

{Refrain, x2 :}
Ton père, ô ma chérie
Comme les nobles cœurs
Est mort pour la patrie
Et pour nos trois couleurs

Un an après, l’anniversaire
De ce triste jour arriva
La fillette dit à sa mère :
Où donc repose mon papa ?
Je veux, ajouta la mignonne
Que tu me donnes de l’argent
Pour lui porter une couronne
Mon papa sera si content

{Refrain, x2 :}
Je n’en ai pas, chérie
Pour lui donner des fleurs
Au nom de la patrie
Et de nos trois couleurs

Et dans ses chiffons, la fillette
À sa poupée, en un instant
Fit une coquette toilette
Tout de bleu, de rouge et de blanc !
Et l’enfant, sur le mausolée
Des martyrs de si durs combats
Au lieu de fleurs, mit sa poupée
En murmurant, tout bas, tout bas :

{Refrain, x2 :}
Accepte ma poupée
Dit-elle avec des pleurs
Pour toi, je l’ai drapée
Avec nos trois couleurs !...
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .