FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Ol'Kainry sur le site USDCF.org

La chanson « T'inquiète pas » a été interprétée par Ol'Kainry


Paroles de la chanson :

T'es né là-bas, j'suis né ici, trimer là-bas, trimer ici, quitter là-bas y a
trente piges pour faire du blé ici. Là-bas, c'est système D, famille misère and sun, ici c'est haine envers le système, shit, sexe and gun. T'as été jeune, j'suis jeune mais c'n'était pas la même chose, les mêmes clauses, les mêmes doses, les mêmes espoir

s de vie rose ; C'était tendu, plus que tendu mais tu t'en es sorti non, t'as changé d'continent, donc pourquoi pas moi, ton bambino. T'as fait d'moi un homme mes compliments et puis j'm'en sors plutôt bien, des épreuves j'en ai connu depuis 1980 ; Beauco

up d'peines, beaucoup d'mal, né sous une étrange étoile trop
souvent victime du mal, mes conneries ont fait de moi le gosse qui cause trop d'soucis à son papa, qui écoute pas, le gosse qui est trop souvent dans l'caca. Tu m'as appris qu'ici c'est dur, très dur pour un gros nez, m'a fait des réprimandes, mais j'suis

trop têtu tu m'connais ; Et puis d'mes propres ailes me crois-tu capable de voler.Si dieu l'veut j'irai au sommet et t'auras ta son-mai, n'aies pas peur, je sais ce que je fais t'inquiètes, qu'il neige, qu'il pleuve, qu'il vente, toujours j'poursuivrai m

a quête.

{Refrain: x2}
T'inquiète pas, Tout c'qui font pour nous comment le leur rendre
T'inquiète pas, De Paris à Cotonou comment nous comprendre
T'inquiète pas, Même si j'suis assis entre deux mondes
T'inquiète pas, Même si on n'est pas sur la même longueur d'ondes.

La jeunesse d'aujourd'hui c'est pas la même qu'hier, mentalité qu'hier le même pardon imploré dans nos prières. Comparé le bled à ici, ta jeunesse à la mienne, Cotonou à Evry, ta merde à la mienne, Papa comment c'était, les jeunes se la pétaient y avait d

es cités, des lascars dans les halls défoncés, pétés ; Papa, t'était un type droit avec ton afro roulait en type trois, des femmes accros de toi, prenaient le métro quand il faisait froid. T'avait un cuir avirex et des boots pompes, dans les soirées à Cot

onou, ça tirait au pompe, t'avait plein de potes en sonpri t'allait voler à Franprix, tu revendais des téléphones ou des télés à bon prix, tu ramenais des meufs dans ta chambre ou bien tu fumais du chanvre mais bon j'm'arrête-là pour toi tout ça c'est tro

p dur à comprendre c'est vrai que t'as plus de vécu mais sur ce point t'es dépassé, j'avoue ton fils est têtu, t'inquiètes tout va bien se passer.

{au Refrain, x2}

L'important c'est qu'j'arrive à t'comprendre à me mettre à ta place t'as
toujours voulu l'meilleur, voulu éviter qu'la vie prenne le dessus tout en entier éviter que j'trime comme toi en m'usant sur les chantiers s'levant à cinq heures du matin, au lieu d'en prendre de la graine je séchais les maths tout ça pour me faire des b

iffes et chercher des meufs. J'ai déconné ça j'le reconnais là j'ai grandi j'ai mûri la merde est erroné, résolution je promets, les mauvaises attitudes j'enterre essaie d'être un homme hors pair les mauvaises fréquentations les bitches et les mauvais com

pères, on est
d'génération différente j'sais pas si tu piges c'est vrai qu'c'est dur pour toi d'comprendre qu'on vit comme ça à vingt piges, mais c'est la vie qui est technique elle te donne et tu prends, faut s'y attendre ça vient tout l'temps et l'plus souvent ça sur

prend, chacun son monde même si la vie cette chienne est amer maximum de respect pour mon père et ma mère.

{au Refrain, x2}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .