FANDOM


Voir aussi la page Nitta Jo sur le site USDCF.org

La chanson « Le jeune homme du métro » a été interprétée par Nitta Jo


Paroles de la chanson :

L'autre jour, un monsieur dans l' métro
Vient s'asseoir près d' moi, je l' regarde aussitôt
Mais la lumière juste à ce moment
S'éteignit subitement
Affolée, je me jette dans ses bras
Brusquement il m'embrasse et depuis c' jour-là
Je l'ai cherché en vain et pleine d'émoi
J' dis à chaque homme que j'aperçois

"Est-ce vous le p'tit jeune homme
Qu'était l'autre fois auprès d' moi dans l' métro
À la station
De l'Odéon ?
Je n'ai pas pu vous voir
Car il faisait trop noir
Mais j' voudrais savoir :
Est-ce vous, est-ce vous dont le baiser si doux
M'a mis le cœur sens dessus-dessous ?"

Depuis ce jour-là dans tout Paris
J'ai passé tout mon temps à courir jour et nuit
Sans retrouver l'objet d' mes amours
Que je cherche toujours
Vous, monsieur au troisième rang des fauteuils
Vous avez une petite lueur dans l’œil
Ne baissez pas la tête en rougissant
Et répondez-moi franchement

"Est-ce vous le p'tit jeune homme
Qu'était l'autre fois auprès d' moi dans l' métro
À la station
De l'Odéon ?
Votre voisine sourit
Vous souriez aussi
Très bien, j'ai compris
Vous vous aimez
Mais pour vous embrasser
C' n'est pas l' métro qu' vous prenez

De mon inconnu je sais seulement
Qu' c'était un beau garçon aux contours élégants
Voulez-vous me faire plaisir, monsieur ?
Penchez-vous un p'tit peu
Un petit blond se cache derrière votre dos
C'est peut-être mon amoureux du métro
Voyons, monsieur, montrez-vous pareillement
Je vous l' demande gentiment

"Est-ce vous le p'tit jeune homme
Qu'était l'autre fois auprès d' moi dans l' métro
À la station
De l'Odéon ?
Je n' vois que vos cheveux
Avancez-vous un peu
C'est ça, j' vous vois mieux
Oh non, mon cher
Vous avez l' nez d' travers
L'autre l'avait bien plus en l'air

J'aperçois un beau garçon là-bas
Qui m’ fait signe que c’est lui
Vraiment je n’en r’viens pas !
Quoi, c’est vous, Monsieur, ah ! quel honneur !
Je suis folle de bonheur !
Vous avez d’ la mémoire, c’est merveilleux
Vraiment, Monsieur, je n’en crois pas mes yeux…
Vous me reconnaissez, c’est épatant
Moi je n’ peux pas en dire autant

{Parlé :}
Alors c'est bien vrai ?
C’est vous le p'tit jeune homme qu’était l’autre tantôt
Près d’ moi dans l’ métro ?
Comment qu’ ça s’ fait ?
Je l’ prends jamais !
N’ vous émotionnez pas
Quand j’ dis cette chanson-là
C’est toujours comme ça
Ça n’ rate jamais
Au quatrième couplet
Y a un homme qui me r’connaît !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .