FANDOM


Voir aussi la page Mme Duhay-Lafage sur le site USDCF.org

La chanson « Tendres regrets » a été interprétée par Mme Duhay-Lafage


Paroles de la chanson :

Un soir d'été je faisais ta rencontre
À l’heure exquise où la lune se montre
Où le fouillis
Des noirs taillis
Laisse entrevoir sous le feuillage sombre
Les amoureux marchant comme des ombres
Que de serments
D’aveux charmants
J’entendis par une discrète allée
D’où je viens seule, aujourd’hui désolée
Redire mes tourments

{Refrain :}
L’amour est-il fragile
À ce point que deux cœurs
Trouvent si difficile
De ne vivre sans pleurs
Les serments passent vite
Mais pourquoi se lier
S’il faut que l’on se quitte
À jamais s’oublier

Ce soir encor, j’ai parcouru les pentes
De ce coteau dont nous suivions les sentes
Tous deux lassés
Mais embrassés
Ivres d’amour… Et la nature morte
Broyant mon cœur, ma douleur fut si forte
Que je pleurais
Dieux, quels regrets !
Ô toi qui fus l’âme sœur de mon âme
Je te criais : Tu ne fus qu’un infâme
Et que : Je t’adorais

{au Refrain}

Si tu voulais, un jour, à l’improviste
Nous chercherions encor la chère piste
Gardant là-bas
Celle des pas
Que mille fois nous avons fait ensemble
À ce penser, mon cher aimé, je tremble
Et c’est l’espoir
Qu’un prochain soir
Tu reviendras nous aimer à la brune
Comme autrefois tous les deux au clair de lune
Cherchant quelque coin noir

{Refrain :}
L’amour est bien fragile
Alors pourquoi deux cœurs
Le rendraient difficile
Et chercheraient les pleurs
Les instants passent vite
Cherchons à nous lier
Et s’il faut qu’on se quitte
Gardons-nous d’oublier
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .