Voir aussi la page Miossec sur le site USDCF.org


La chanson « Brest » a été interprétée par Miossec
et apparaît sur l'album 1964 (2004)

Paroles de la chanson :

<lyrics> Est-ce que désormais tu me détestes D'avoir pu un jour quitter Brest La rade, le port, ce qu'il en reste Le vent dans l'avenue Jean Jaurès Je sais bien qu'on y était presque On avait fini notre jeunesse On aurait pu en dévorer les restes Même au beau milieu d'une averse

Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Mais nom de Dieu, que la pluie cesse Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Même la terre part à la renverse

Le Recouvrance que l'on délaisse La rue de Siam, ses nuits d'ivresse Ce n'est pas par manque de politesse Juste l'usure des nuages et de tes caresses

Ceci n'est pas un manifeste Pas même un sermon, encore moins une messe Mais il fallait bien qu'un jour je disparaisse Doit-on toujours protéger l'espèce ?

Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Mais nom de Dieu, que la pluie cesse Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Mais nom de Dieu, que la pluie cesse Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Même la terre part à la renverse Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest Est-ce que toi aussi ça te bouleverse ?

Est-ce que toi aussi ça te bouleverse Ces quelques cendres que l'on disperse Est-ce qu'aujourd'hui au moins quelqu'un te berce ? </lyrics>

Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes[modifier le wikicode]


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.