m
 
(Une révision intermédiaire par un autre utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Généré par un robot}}<!-- ligne à retirer une fois la page vérifiée par un humain :) -->
 
 
{{Paroles/Informations
 
{{Paroles/Informations
| titreChanson = Ça dure un jour...
+
| titreChanson = Ça dure un jour…
 
| nomArtiste = Michel Fugain
 
| nomArtiste = Michel Fugain
| annéeSortie = <!-- 1ère interprétation -->
+
| annéeSortie =
| titreAlbum = <!-- 1er album contenant cette chanson -->
+
| titreAlbum =
 
| triAlphabet = C
 
| triAlphabet = C
| cacographie = Ca dure un jour...
+
| cacographie = Ca dure un jour…
 
}}
 
}}
{{Paroles/Chanson | texte =
+
{{Paroles/Chanson | texte =
  +
<poem>
<lyrics>{Refrain:}
+
{Refrain:}
 
Ça dure un jour
 
Ça dure un jour
 
Ça dure cent jours
 
Ça dure cent jours
Ligne 58 : Ligne 57 :
 
Font que la vie me pique
 
Font que la vie me pique
   
{au Refrain}</lyrics>
+
{au Refrain}
  +
</poem>
 
}}
 
}}
 
{{Paroles/Liens externes
 
{{Paroles/Liens externes

Version actuelle datée du 23 janvier 2021 à 20:32

Voir aussi la page Michel Fugain sur le site USDCF.org


La chanson « Ça dure un jour… » a été interprétée par Michel Fugain


Paroles de la chanson :

{Refrain:}
Ça dure un jour
Ça dure cent jours
Jamais ça ne dure toujours
Ça dure un temps
Un certain temps
Jamais ça ne dure longtemps

Mais on se dit
Qu'on donnerait quand même
Les trois-quarts de sa vie
Pour une autre semaine
Pour un autre jeudi
Où elle vous attendrait, dans l'aube
Aussi jolie qu'un cœur, qu'un trèfle
Que n'importe laquelle des cartes de ce jeu
Dont on était le roi ou le valet
Que rien ne le valait

Ça dure quand même
Ça dure un peu
Ça dure autant que faire se peut
Ça dure autant que le printemps
Ou bien deux ou trois semaines

Ça dure autant que le printemps
Jamais ça ne dure longtemps

Mais on se dit
Qu'on donnerait quand même
Les trois-quarts de son temps
Pour la voir arriver
Sans en être privé
Et qu'elle soit là tout simplement
Aussi jolie qu'un cœur, qu'un trèfle
Que n'importe laquelle des cartes de ce jeu
Dont on était le roi et l'as
Et puis plus rien, hélas

{Parlé:}
Je n'ai pas retrouvé
La carte de mon cœur, tombée sous une chaise
Perdue sur un tapis
Je n'ai pas retrouvé
Ces cœurs et ces carreaux
Ces trèfles et ces piques
Font que la vie me pique

{au Refrain}

Logo-gracenote.gif Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes[modifier le wikicode]


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .