FANDOM


Voir aussi la page Michel Cogoni sur le site USDCF.org

La chanson « Elle était belle pourtant » a été interprétée par Michel Cogoni
et apparaît sur l'album Amour, excuse-moi (1964)

Paroles de la chanson :

D'une jolie fille on s'amourache
Pour quelques nuits on s'y attache
Elle est partie, elle a plié bagages
Et puis la vie tourne la page

Elle était belle pourtant, si j'avais pu la garder
Le soir, comme une enfant, moi je l'aurai bercée
Il est parti l'oiseau, c'est la faute à Prévert
Qui veut que les oiseaux s'envolent au grand air

L'amour est long à s'installer
Qu'on n'y prend pas le temps de s'habituer
Parfois on sent qu'on va flancher
On serre les dents il faut oublier

Elle était belle pourtant, si j'avais pu la garder
Le soir, comme une enfant, moi je l'aurai bercée
Il est parti l'oiseau, c'est la faute à Prévert
Qui veut que les oiseaux s'envolent au grand air

Elle était belle pourtant, c'est drôle, je l'oublie déjà
Je te comprends, va-t'en, ne te retourne pas !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .