FANDOM


Voir aussi la page Michèle Bernard sur le site USDCF.org

La chanson « Hôtel des enfants de Bohême » a été interprétée par Michèle Bernard
et apparaît sur l'album Le nez en l'air (2006)

Paroles de la chanson :

{Refrain:}
Elle a foutu l' feu, la belle,
Elle a cramé tout l'hôtel
Avec des petites bougies
Jalousie, jalousie, jalousie
Ils partent en fumée, la belle,
Tous les clients de l'hôtel
Et les oiseaux de ta vie
Jalousie, jalousie, jalousie

Elle, c'était la petite amie
De José, le gardien de nuit
Il la f'sait tourner en bourrique
Elle lui dit "Ce soir, on s'explique"

Y r'gardait la télévision
Sur l' canapé d' la réception
Elle s'est pointée, furieuse et blême
"Si tu ne m'aimes pas, je t'aime"

C'est pas un cauchemar
C'est la loi humaine
Un fourgon emporte à Fresnes
Carmen

{au Refrain}

Ils venaient de tous les pays
Sans-papiers, chômeurs, sans-abri
Entassés dans ces quelques piaules
En attendant des jours plus drôles

"Si je t'aime, prends garde à toi !"
On les a vus sauter du toit
Hurlant plus fort que les sirènes
Hôtel des enfants de Bohême

C'est pas un cauchemar
C'est la jungle humaine
Elle voulait juste qu'on l'aime,
Carmen

{au Refrain}

Y a pas de sortie de secours
À l'Hôtel des cœurs sans amour
Et tous les destins se confondent
Dans le brasier du pauvre monde

Qui n'a jamais connu de loi
Et s'en va criant "Sauvez-moi !"
Où est l'amour, où est la chance ?
Engloutis dans le feu qui danse ?

C'est pas un cauchemar
C'est l' micmac humain
Quand t'es peu d' chose, faut qu' tu sois
Plus rien, plus rien

Elle a foutu l' feu, la belle,
Elle a foutu l' feu, la belle,
Jalousie, jalousie, jalousie
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .