FANDOM


Voir aussi la page Mayol sur le site USDCF.org

La chanson « Valse des gosses » a été interprétée par Mayol


Paroles de la chanson :

Les enfants, c'est l' bonheur sur terre
C'est mon humble avis mais pourtant
Beaucoup d' dames prétendent le contraire
Je l'ai bien compris dernièrement
Su' l' point d'être mère, une amie
Se lamentait, criait au secours
Son médecin lui dit "Est-ce que j' crie
Moi, quand j'en mets au monde quinze par jour ?"
"Vous n' rirez pas tant
Dit-elle, docteur, quand
Vous serez femme, épouse et maman"

{Refrain :}
Ah, les gosses
Qui qu' c'est-y qui a inventé ça ?
Ah, les gosses
Qui qu' c'est-y qui les supprimera ?
Ah, les rosses
Qui viennent quand on n' les attend pas
Et qui vous crient, c'est bête
"Le cordon, s'il vous plaît ! (1)
Ouvrez-moi, j' suis complet"
Ça y est !

Mais quelque chose de vraiment cocasse
C'est de les entendre souvent
Raconter, très fiers, ce qui s' passe
Dans l'intimité d' leurs parents
"Maman, dit l'un, vaut mieux qu' la tienne
Elle a bien pour vingt francs d' cheveux
Faut deux cents épingles pour qu'ils tiennent"
Mais l'autre répond "C'est rien, mon 'ieux
En place de tout ça
Ma maman, elle a
Des jolis chichis sous les bras"

{Refrain :}
Ah, les gosses
Qui qu' c'est-y qui a inventé ça ?
Ah, les gosses
Qui qu' c'est-y qui les supprimera ?
Ah, les rosses
Qui vous disent "Tu n'as qu'un papa
Moi, je suis mieux monté qu' toi
Car maman dit quéqu'fois
Que j'en ai eu au moins vingt-trois"

Des gosses, mesdames, vous n'en faites guère
Vous faites même le plus souvent
Tout c' qui faut pour ne pas en faire
Et y a tant d' façons cependant
Trente-deux, mais j' crois qu'on exagère
C'est un plaisir si doux pourtant
Il n'y a qu'à s' baisser pour en faire
Aussi, faites-en constamment
À pied, à cheval, en voiture, sur un banc
En tramway, même en toboggan
En avant !

{Refrain :}
Faites des gosses
Car maintenant le gouvernement
Pour chaque gosse
Vous donnera la somme de cinq francs
{Parlé : Et huit francs quand y aura la paire}
Faites des gosses
Mesdames, ayez un bon mouvement
Si vos maris vraiment
N'ont pas d' tempérament
Venez m' chercher tout simplement

-----------------------
(1) par rapprochement avec la phrase qu'on disait à la concierge, le soir, pour rentrer chez soi, et que la porte de l'immeuble était fermée
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .