FANDOM


Voir aussi la page Maxime Le Forestier sur le site USDCF.org

La chanson « Le juge et la blonde » a été interprétée par Maxime Le Forestier
et apparaît sur l'album Restons amants (2008)

Paroles de la chanson :

Le juge est parti fumer sa blonde hors du palais
Sur les marches, il se dit qu'il est bien laid
Ce coupable d'avoir éclaboussé d'essence
Celle qui lui enflammait les sens
Et jeté l'étincelle

N'allez pas frôler l'indécence
Épargnez-moi l'incandescence
Les souvenirs carbonisés
Les abandons passés
La la la...

"Décidément, les horreurs du monde ne me quittent pas !"
Se dit-il en marchant à petits pas
Et, ce faisant, voluptueusement, il hume
Cette blonde qui se consume
Et l'emmène avec elle

Dans des lèvres incandescentes
Dans des volutes indécentes
Des souvenirs carbonisés
Des abandons passés
La la la...

Les petits plaisirs, les grands bonheurs finissent en cendres,
D'un mégot, que pourrait-on bien attendre ?
Comme il ne faudrait pas que le palais s'embrase
Le juge, du bout du pied, l'écrase
Et retourne juger

Des lèvres incandescentes
Des volutes indécentes
Des souvenirs carbonisés
Des abandons passés
La la la...
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .