FANDOM


Voir aussi la page Marcel Amont sur le site USDCF.org

La chanson « Maria et le pot au lait » a été interprétée par Marcel Amont


Paroles de la chanson :

Tout le long de la rivière
Reins cambrés, la mine fière
Posé sur sa tête altière
Elle portait son pot au lait

(Tout le long de la rivière
Reins cambrés la mine fière
Dans la brise printanière
Vers la ville elle s'en allait)
La silhouette légère
Au jupon de couleur claire
Met dans l'eau une lumière
Qui bat comme un feu follet
(La silhouette légère
Au jupon de couleur claire
Au milieu des lavandières
Fait voir son joli reflet)

Maria, Maria se disait tout bas
"J'achète des œufs pour le prix de mon lait
Avec les poussins j'aurai deux beaux poulets
Avec les poulets j'achète un cochon
Tous les gens diront :
Maria, Maria
Avec les cochons s'est payé veaux et vaches
Si elle les revend, mon Dieu quel beau troupeau !
Ah quel beau parti si Marie s'amourache !"

Tout le long de la rivière
Le fusil en bandoulière
Débouchant de la clairière
Est venu le beau Pedro
(Tout le long de la rivière
Le fusil en bandoulière
Il lui dit : Belle laitière
À tes pieds mon sombrero)
"Depuis des mois je t'espère
Depuis des mois tu m'es chère
Ne te mets pas en colère
Mon âme est un brasero
(Depuis des mois je t'espère
Depuis des mois tu m'es chère"
Elle a battu les paupières
Devant le caballero)

Maria Maria lui dit comme ça
"Tu sais, Pedro, je pars vendre mon lait
Je n'ai pas le temps, je connais ton couplet
Je pars à la ville acheter mon trousseau"
Il est amoroso
Maria Maria
Tous les chemins mènent à Rome
L'éclat de tes yeux fait ton plus beau trousseau
Et bienheureux l'homme qui sera ton homme !

"Tout le long de la rivière
J'ai vu flotter ta crinière
Et caché dans les fougères
Je t'ai regardée passer
(Tout le long de la rivière
J'ai vu flotter ta crinière
Je risquerais les galères
Pour un seul de tes baisers)
Si dans mes bras je te serre
Je te garde prisonnière
Tu me trouves téméraire
Ma foi je le suis assez"
(Si dans mes bras je te serre
Je te garde prisonnière
Le restant ne m'importe guère
Viens, j'ai envie de t'embrasser)

Maria, Maria a dit tout bas
"Je t'en prie, je t'aime mais laisse-moi
Tu vois que je tremble, tu vois mon émoi"
Alors Pedro dans ses bras l'a serrée
Et tout autour d'elle bientôt tout tournait
La terre et le ciel dans les yeux du garçon
Le ruisseau, ses pensées, son troupeau, sa raison
Maria, Maria
Ton pot au lait s'est envolé
Par-dessus le moulin dans ses bras câlins
Adieu veaux, vaches et cochons et couvées
Mais c'est un grand amour qu'elle vient de trouver
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .