FANDOM


Voir aussi la page Marcel Amont sur le site USDCF.org

La chanson « Mama » a été interprétée par Marcel Amont


Paroles de la chanson :

Qu'a fondut tota la neù,
Dinqu'au “Cochet de la Greu”
L'aigle qué corr'en soù,
Qué s'enténen tinguirons
Es pomèrs que son en flors
D'eth costat de I'arraioù.
Et tu, quan éras mainada,
Qué gahavas l'escapada,
Eth printemps, quan hasé bon,
Qué panavas punhs de saù
'Ta las ovelhas d'eth corrau,
Pè-descaussa, cap en so.

{Refrain:}
Mamà, mamà
Qu'as dishat voeita la plaça
Y'eth temps que passa, que passa, Mamà

Qué corr sus la montanha
U bohet d'aire d'Espanha,
D'arredalh cargat d'aulor,
Gen-sé sede drin dehàra,
De la frescor qu'ei l'ôra
Pes dias de grand calor.
Et tu, quan éras goiata,
Qu'argoaitavas quauqua hata
Eth cor que't volé' scapar.
U est iu, à Lacazeto
Que pareishco l'amoreta
Qu'apèri io oei Papà.

{au Refrain }

De cap'ta la Vat d'Aubisa
Que s'ei Ihevada la bisa
Las hondas qu'an gelat;
Eth temps que s'a pres eth dàu,
La bruma, com u linçou,
Qu'a negat eth bordalat.
Et tu n'ès pas mei aquiù
Passa l'aiga de l'arriù
Y'eth temps que passa, que passa
Tornan l'agôr et l'est iù,
Tornan novembr'et abriù
Mès tu n'ès pas mei aquiu.
O de la mio mamà… A Diu

=======================================
Traduction en français :

Toute la neige a fondu
Jusqu'au "col de la Greù"
L'eau court dans la terre
On entend des clochettes
Les pommiers sont en fleurs
Du côté ensoleillé.
Et toi quand tu étais gamine
Tu t'échappais
Le printemps quand il faisait bon
Tu volais des poignées de sel
Pour les brebis du "Courraù"
Pieds nus, tête au soleil.

{Refrain:}
Maman, maman
Tu as laissé la place vide
Et le temps passe, passe
Maman.

Il court sur la montagne
Un souffle de vent d'Espagne
De regain chargé de parfum
Allons nous asseoir un peu dehors
C'est l'heure de la fraîcheur
Par les jours de grande chaleur.
Et toi quand tu étais jeune fille
Tu guettais quelque fée
Ton cœur voulait s'échapper
Un été à Lacazette
Apparut l'amourette
Que moi aujourd'hui j'appelle papa.

{au Refrain }

Vers la vallée d'Aubise
La bise s'est levée
Les fontaines ont gelé
Le temps a pris le deuil
La brume comme un linceul
A noyé le hameau.
Et toi tu n'es plus là
Passe l'eau du ruisseau
Et le temps passe, passe
Reviennent l'automne et l'été
Reviennent novembre et avril
Mais toi tu n'es plus là
Ô ma maman à moi… Adieu
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .