FANDOM


Voir aussi la page Marcel Amont sur le site USDCF.org

La chanson « Les pommes de terre (Gros sur la patate) » a été interprétée par Marcel Amont


Paroles de la chanson :

Tous mes rêves autrefois sentaient bon le muguet
J'y avais mon décor de printemps bucolique
Où venaient me parler Lamartine et Musset
De leurs amours si romantiques
Et voilà qu'apparût ma belle au bois dormant
Aussi loin qu'il se peut des amours printanières
Dans une cave, un jour, je fus prince charmant
Chez la fille de l'épicière

J'ai aimé dans les pommes de terre
Dans les pommes de terre
Dans les pommes de terre
J'ai compté sur les primevères
Mais voilà, on ne choisit pas
J'ai aimé dans les pommes de terre
C'est bien terre à terre
Pourtant c'est comme ça
J'ai vibré dans les pommes de terre
Entre l' camembert et le tapioca

On est tombé sur place où l'amour l'a voulu
À deux-cents jours des blés, cent jours des églantines
Dans cette épicerie, sur le roulant talus
Et tant pis pour Lamartine
J'ai aimé dans les pommes de terre
C'est bien terre à terre
Pourtant c'est comme ça
J'ai vibré dans les pommes de terre
Entre l' camembert et le tapioca

Oh, et parmi les pommes de terre
Ça sentait la bière et les harengs fumés
L'ail et les pois cassés
Le jambon, les olives
Les pruneaux, la lessive
Les choux, les céleris
Et le gros sac de riz
Que nous avions crevé
Doucement a coulé
Comme une source blanche
Il est passé un ange

J'ai aimé dans les pommes de terre
C'est bien terre à terre
Pourtant c'est comme ça
Et l'amour quand il vous bouscule
Prend sa majuscule
Même dans les tubercules
Il suffit depuis cette date
Pour que mon cœur batte
Que je pense aux patates
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .