FANDOM


Voir aussi la page Les Fatals Picards sur le site USDCF.org

La chanson « Et puis merde, je vote à droite ! » a été interprétée par Les Fatals Picards
et apparaît sur l'album Pamplemousse mécanique (2007)

Paroles de la chanson :

La France pays d'assistés, je les supporte de moins en moins
A commencer par mon voisin
Ah mais c'est sympa ce qui passe à la radio
Pourquoi je n'aimais pas Sardou ? C'était idiot.

Pourquoi toujours aider les gens ?
Mon chien préféré c'est le berger allemand,
La vérité me frappe enfin maintenant
C'est chacun pour soi, et Dieu choisit les méritants.

Et tant pis si il faut
Que j'mette des mocassins ou des bateaux
Ca me gêne pas si ma fille doit
Apprendre le clavecin ou le hautbois.

Et puis merde, je vote à droite
Juste pous savoir comment ça fait
Et puis merde je vote à droite,
Je serai sûrement riche tout de suite après.

Et après, et après je vous mépriserai
Ca me rendait malade la fête de l'Huma
Au Puy du Fou là, je me sentais chez moi
Et s'il fallait tout confesser.

C'est seulement à Vulcania que j'ai pris mon pied
J'pourrai m'acheter un p'tit 4x4 même un gros
On va pas m'demander d'être écolo
J'revends mes disques de Jean Ferrat.

Mais qu'il est drôle ce Laurent Gerra
Et tant pis s'il faut que j'lise Le Figaro dans l'métro
Ca m'gêne pas si je dois être le seul à Tryo qu'applaudit pas
Et puis merde je vote à droite, fini d'être culpabilisé.

Fini l'partage diplôme, mérite, ceux qui foutent rien ben on les pique
Ca boostera les statistiques
Chérie deux ça suffit pas, c'est pas assez
On va faire cinq enfants, revendre notre stérilet.

Tu vas quitter ton travail pour mieux tenir la maison
Et toi ma fille plus jamais en pantalon
Le chômage va reculer, s'infléchir
Mon chien va sûr'ment s'mettre à m'obéir.

Les poubelles ne s'ront plus renversées
Les mauvais éboueurs s'ront plus régularisés
Et tant pis si il faut
Que j'passe quinze heures par jour au bureau.

Ca m'gêne pas si on doit
Supprimer les chômeurs en fin de droits
Et puis merde, je vote à droite
Les improductifs pas de chance.

Je suis fier, je vote à droite
Marre d'être taxé à outrance
Comme Florent Pagny quitter la France
Papapapapapapapapapapa
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .