FANDOM


Voir aussi la page Julos Beaucarne sur le site USDCF.org

La chanson « Bécanes, bicyclettes et vélos » a été interprétée par Julos Beaucarne
et apparaît sur l'album 20 ans depuis 40 ans (1997)

Paroles de la chanson :

Depuis que j'ai mis pied à terre
J'en ai vu passer des autos
De grosses Rolls-Royce de milliardaires
Des deux-chevaux de péquenots
Des belles dames en 11 légère
Porte-cigarette au museau
Des Maserati du tonnerre
Coupant en deux l'air au couteau
J'admire, il est vrai, mais j' préfère
Bécanes, bicyclettes et vélos

J'ai vu des reines tout en chapeaux
Parader dans des Cadillac
Des mécanos de chez Renault
En Quatre-chevaux et chapeau claque
Une Berlinoise en berline
200 Mercedes tout confort
Mon père, ma mère en limousine
Entrer dans Paris par le Nord
J'admire, il est vrai, mais j'opine
Pour les vélos de chez Splendor

Mon trisaïeul Armand Sostène
Avait un penchant pour Panhard
C'est en quatre cylindres à soupapes
Qu'il allait boire un coup au bar
Grand-mère chérissait l'Oldsmobile
Futuramic 88
Elle partit jusqu'au bord du Nil
Et ensuite chez les Inuits
Malgré ancêtres et chefs de file
Je persiste et roule sur un huit

J'en connais et non des moindres
Qui ne jurent que par Jaguar
Dans leur moteur, bien plus qu'un tigre
Deux-cent-dix chevaux viennent boire
J'en connais qui venant d'Asie
Ne trimardent qu'en Lotus bleue
Quant à mes amis d'Italie
Les Lancia les mettent en feu
Maugré tout et malgré icelles
Je préfère monter en selle

Princes, banquiers, hommes d'argent
Qui tenez les cordons des bourses
À bord de ces engins grondants
Vous menez votre grande course
Mercury, NSU, Matra
Messerschmitt et bien sûr j'en passe
Avouez-le, prennent plus d'espace
Cheminent moins silencieusement
Qu'une bécane monoplace
Décapotée au cœur du vent
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier