FANDOM


Voir aussi la page Julien Clerc sur le site USDCF.org

La chanson « Heureux le marin qui nage » a été interprétée par Julien Clerc
et apparaît sur l'album Julien (1973)

Paroles de la chanson :

Heureux le marin qui nage
Dans les eaux de son courage
Heureux le capitaine
Dont la gloire est certaine
Et qui meurt un beau matin
Frappé au pied de son mât
De son mât, de son mât

Heureux les bateaux fantômes
Dans les eaux du rêve des blondes
Heureux les drapeaux pirates
Rubans noirs sur peau d’albâtre
Flottant dans les mers nouvelles
Où les phares se promènent
Les grands soirs, les grands soirs

Heureuses les multitudes
Dans leurs longues solitudes
Heureuses aussi les éponges
Dans les fonds où nul ne plonge
Sans voir bientôt sa cervelle
S’échapper de ses oreilles
Dans le noir, dans le noir

Heureux tous ces funambules
Qui sur leur fil déambulent
Heureuses aussi les épouses
Dans les fonds où rien ne bouge
Où les couleurs sont fidèles
Et les passions éternelles
Sans savoir, sans savoir...

{x2 :}
Que ce monde est un vertige
Accroché sur une tige
Que dans les mers blondes et sombres
Des espaces de tous les mondes
Un dieu vieux, sourd et débile
De ses dix mains malhabiles
Jongle pour des imbéciles

Dans le noir, dans le noir, dans le noir
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .