FANDOM


Voir aussi la page Jean-Claude Darnal sur le site USDCF.org

La chanson « 180 voiles » a été interprétée par Jean-Claude Darnal
et apparaît sur l'album La taxi girl (1960)

Paroles de la chanson :

180 voiles de la meilleure toile
Un pavillon noir et six canons
Le bateau pirate de Mal à la patte
Sème la terreur aux environs
Celui qui commande ce n'est pas un tendre
Il a main de fer et jambe de bois
Quand tout l'équipage passe à l'abordage

Il y a un Irlandais qui n'a qu'un pied
Deux Brésiliens qui n'ont qu'une main
Trois Japonais qui n'ont plus d' nez et
Cinq marins d'Yeu qui ont trois yeux
Six gars d'Accra qui n'en ont pas
Huit Bordelais laids et moi

Un jour par mégarde le marin de garde
Qui fumait malgré le règlement
Mit le feu aux poudres, on eût dit la foudre
Puis sautait d'un coup le bâtiment
Un nuage énorme conservant sa forme
Monta dans le ciel pur et bleuté
Au milieu des bulles en bouts minuscules

Y avait un Irlandais qui n'a qu'un pied
Deux Brésiliens qui n'ont qu'une main
Trois Japonais qui n'ont plus d' nez et
Cinq marins d'Yeu qui ont trois yeux
Six gars d'Accra qui n'en ont pas
Huit Bordelais laids et moi

Adieu la boucane, le diable ait ton âme
S'il sait recoller les petits morceaux
Tu n'avais qu'une jambe, y a fallu qu'elle flambe
Avant de s'éteindre au fond de l'eau
Ci-gît Mal à patte, ses potes et sa patte
Vivant de tafia, mort de tabac
Dans les plis des voiles de la meilleure toile

Il y a un calamar, deux hippocampes
Trois vieux homards, quatre méduses
Cinq bigorneaux, six langoustines et
Sept otaries, huit huîtres à perles
Neuf exocets, dix cachalots
Onze épinoches moches et moi
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .