FANDOM


Voir aussi la page Jean-Claude Annoux sur le site USDCF.org

La chanson « Le cœur de la Maria » a été interprétée par Jean-Claude Annoux


Paroles de la chanson :

{Refrain:}
La la la...
Jamais on ne l'oubliera
La la la...
Le cœur de la Maria

Quand les filles de la rue retournaient chez leur mère
Et que les boîtes à plaisir étaient déjà fermées
Le cœur de la Maria, lui, restait entrouvert
L'été comme l'hiver, on entrait sans frapper

Elle nous ouvrait son bar comme elle ouvrait son cœur
Que l'on soit blanc ou noir, Écossais ou Chinois
On apportait son pain, elle y mettait du beurre
On apportait son cœur, elle le mettait en joie

{au Refrain}

On parlait du bon temps, on parlait de la guerre
Y en a qui se noyaient dans les pichets d' vin blanc
D'autres chez qui l'alcool faisant l'effet contraire
Retrouvaient dans la bière les yeux de leurs vingt ans

Le cœur de la Maria, c'était l' bureau des peines
Ou plutôt le carrefour des pleurs du monde entier
Quand la vie était moche, quand on relâchait les rênes
C'est dans son gilet de laine que l'on venait pleurer

{au Refrain}

Officiers ou troufions, tous ceux de la dernière
Qu'ils soient Peter ou Pierre sont d'accord sur cela
La guerre n'est que la guerre si elle n'a de chansons
Nous, notre Madelon s'est appelée Maria

Nous, notre Madelon s'est appelée Maria

{au Refrain}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .