FANDOM


Voir aussi la page Jamil sur le site USDCF.org

La chanson « Mohamed » a été interprétée par Jamil
et apparaît sur l'album Pitié pour les femmes (2004)

Paroles de la chanson :

Mohamed y vient dans la grande ville
Y a des millions d'voitures, pas un coin tranquille
Y prend l'autobus et le train sous la terre
Y sait même plus où est l'est pour faire la prière

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

Sa femme elle voulait pas v'nir
Elle aimait pas ce pays
L'hiver c'est la neige
Et l'été c'est la pluie
Le pain il est pas rond
Le sucre dans des sachets
La viande dans des paquets
Les olives, les olives tu peux même pas goûter !

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

Y a des filles sur les murs
Tellement maigres ça fait pitié
Mohamed il est pas sûr
Mais ça l'fait quand même bander
Un jour sa femme, elle l'a vu regarder
Et ch'te dis pas la crise de nerfs
Elle est r'tournée chez sa mère !

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

Mohamed tout seul
Avec des couilles comme des pastèques
Il en a pris plein la gueule
Un soir en discothèque
Y avait une fille à moitié nue
Qui balançait son cul
Et lui comme un con
Il a pris ça pour de bon
Ils l'ont aplati tout rond
Comme une rondelle d'oignon
C'est des dieux, y sont forts
Avec eux tu rigoles pas tu respires pas
Tu t'excuses pas
Y t'assoient sur un doigt
Y t'donnent une gifle et tu tournes trois fois !

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

J'veux pas t'faire peur
Mais ici dans c'pays
Y a des choses bizarres
Des trucs, c'est pas permis !
Y a des vieux qu'on met en cage
Avec des fleurs et des rideaux
Et c'est pas un mariage
Non, c'est pas un mariage

Les hommes y z'ont qu'une seule femme
Et puis trois autos
A quoi ça sert trois autos ?
Pour quand y en a une en panne ?
C'est nous, c'est l'contraire
On répare juste une auto
Et quand y a une femme en panne
Hé bien les autres elles dépannent !

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

Mais qu'est-ce que t'es v'nu faire
Ce pays c'est l'Enfer
L'hiver c'est la neige
Et l'été c'est la pluie
Les filles c'est des pièges
Et la bouffe c'est l'ennui

Chez nous l'économie
C'est un art de vivre
Chez eux c'est une arnaque
Qu'ils apprennent dans les livres
Chez nous l'inflation
Ca dépend du marchandage
Les riches y z'ont les ronds
Alors les pauvres ont les avantages

Ici ou là-bas, la loi c'est la même
Les juges ou les avocats
C'est toujours eux qui mènent
Y en a un qui coupe les oignons
Et y a l'autre qui pleure
Et toi dans tout ça
Tu es le pain et le beurre !

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure

Un jour j'ai gagné à la 6/49
Alors j'ai pris la route dans un costume tout neuf
Une cravate bleue comme le ciel du pays
Avec des pompons roses sur l'pare-brise ça fait joli

Le flic qui m'a arrêté, il a pas bien compris
Un Arabe dans une BM c'est louche, c'est pas permis
Mais la loi c'est la loi, y faut un vrai délit
Quand il a ouvert le coffre et qu'il a vu l'mouton
Il m'a fait une offre avec le flingue sur le front

"T'as d'la chance, j'ai du cœur
Brigitte Bardot, c'est ma sœur
Alors tu gardes la vie
Et moi je garde le méchoui

Ouallah ! Ouallah !
J'te l'jure
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .