FANDOM


Voir aussi la page Jacques Hélian et son Orchestre sur le site USDCF.org

La chanson « Frénésie » a été interprétée par Jacques Hélian et son Orchestre


Paroles de la chanson :

C'était l'été…
Le vent passait comme un beau chant lassé…
C'était la nuit
Sur la campagne endormie…
Mais c'était la joie
C'était la fiesta partout autour de moi…
Et c'était l'amour
Qui chanterait jusqu'au point du jour…

{Refrain :}
Un soir de fiesta près de Mexico
Je n'en allais seul avec les échos
Des chants et des refrains qui dans la nuit
Montaient avec frénésie...
La señorita passa près de moi,
Dans un frisson de parfums et de soie
Et le désir en moi soudain grandit
D'aimer avec frénésie...
M’a-t-elle souri la première ?
Lui ai-je parlé le premier ?
Au fond tout ça n’importe guère
Puisque je l’ai oublié…
Mais mon cœur se rappellera toujours
La mélodie de cette nuit d’amour
La chanson de la fiesta qui nous dit :
Aimez avec frénésie !

Comme un refrain
Qui chante au cœur et que l’âme retient
Comme un écho
Qui vous obsède d’un mot
Comme un souvenir
À chaque instant qui s’obstine à revenir
Depuis cette nuit
Un beau regret chante : Frénésie

C'était l'été…
Le vent passait comme un beau chant lassé…
C'était la nuit
Sur la campagne endormie…
Mais c'était la joie
C'était la fiesta partout autour de moi…
Et c'était l'amour
Qui chanterait jusqu'au point du jour…

{Refrain :}
Un soir de fiesta près de Mexico
Je n'en allais seule avec les échos
Des chants et des refrains qui dans la nuit
Montaient avec frénésie...
Le caballero passa près de moi
Dans un rayon de lumière et de joie
Et le désir en moi soudain grandit
D'aimer avec frénésie…
Lui ai-je souri la première ?
Ou m’a-t-il parlé le premier ?
Au fond tout ça n’importe guère
Puisque je l’ai oublié…
Mais mon cœur se rappellera toujours
La mélodie de cette nuit d’amour
La chanson de la fiesta qui nous dit :
Aimez avec frénésie !

Comme un refrain
Qui chante au cœur et que l’âme retient
Comme un écho
Qui vous obsède d’un mot
Comme un souvenir
À chaque instant qui s’obstine à revenir
Depuis cette nuit
Un beau regret chante : Frénésie


--------------------------------------
autre version homme:

C'était l'été
Le vent passait comme un beau chant lassé
C'était la nuit
Sur la campagne endormie

Mais c'était la joie,
C'était la fiesta partout autour de moi
Et c'était l'amour
Qui chanterait jusqu'au point du jour.

{Refrain:}
Un soir de fiesta près de Mexico
Je n'en allais seul avec les échos
Des chants et des refrains de la nuit,
Montaient avec frénésie...

La senorita passa près de moi,
Dans un frisson de parfums et de soie
Et le désir en un mot soudain grandit
D'aimer avec frénésie...

Peut-être était-ce une folie
Quand je l'ai prise dans mes bras
Ce sont des choses qu'on oublie
En dansant le cha-cha-cha.

Mais quand je pense aux nuits de Mexico
J'entends encore le rythme des bongos,
La chanson de la fiesta qui nous dit:
Aimez avec frénésie

Version femme:

{Refrain:}
Un soir de fiesta près de Mexico
Je m'en allais seule avec les échos
Des chants et des refrains qui dans la nuit,
Montaient avec frénésie
Le caballero passa près de moi,
Dans un rayon de lumière et de joie
Et le désir en moi soudain grandit
D'aimer avec frénésie
C'était peut-être une folie
Quand il m'a prise dans mes bras
Ce sont des choses qu'on oublie
En dansant le cha-cha-cha.
Mais quand je pense aux nuits de Mexico
J'entends encore le refrain des bongos,
La chanson de la fiesta qui nous dit :
Aimez avec frénésie

C'était l'été
Le vent passait comme un beau chant lassé
C'était la nuit
Sur la campagne endormie

Mais c'était la joie,
C'était la fiesta partout autour de moi
Et c'était l'amour
Qui chanterait jusqu'au point du jour.

{Au refrain}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .