FANDOM


Voir aussi la page Hugues Aufray sur le site USDCF.org

La chanson « Y a toujours un train » a été interprétée par Hugues Aufray
et apparaît sur l'album Dieu que c'est dur d'être modeste (1985)

Paroles de la chanson :

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare

Quand on casse un verre
On dit qu'un marin
Vient de se noyer
Les amours brisés
Vont se naufrager
Dans l'océan des adieux

Un voilier blessé
Vient de se coucher
Sous les coups du sort
Une fille change de bord

Au bout de la nuit
(Y a toujours un train)
Un cargo s'enfuit
(Qui part quelque part)
Dans le souvenir
(Y a toujours une gare)
une fille chavire
(Quand ion se sépare)

Y a toujours un train
Au sud ou au nord
Y a toujours un port
Un hôtel sans nom
Une pauvre chanson
Quand l'amour est mort

Y a toujours un train
Un bar de cafard
Y a toujours un phare
Une main tendue
Un sourire perdu
Quand on se sépare

Au vent du passé
Une page est tournée
Au fond d'une impasse
Une ombre s'efface

Au coin d'une rue
(Y a toujours un train)
Une fleur perdue
(Au sud ou au nord)
Au bout du trottoir
(Y a toujours un port)
Une voie sans espoir
(Quand l'amour est mort)

Y a toujours un train
Loin à l'horizon
Toujours un avion
Une place vide
Un grand ciel humide
Quand les rêves s'en vont

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare

Quand on casse un verre
On dit qu'un marin
Vient de se noyer
Les amours brisés
Vont se naufrager
Dans l'océan des adieux

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .