FANDOM


Voir aussi la page Henri Salvador sur le site USDCF.org

La chanson « Les deux moineaux » a été interprétée par Henri Salvador


Paroles de la chanson :

Deux gentils moineaux
Blottis bien au chaud
Dans leur lit de paille et de mousse
Veillaient sur un œuf
Qu'un printemps tout neuf
Allait faire éclore bientôt
Et en attendant
Les futurs parents
Amoureusement se bécotent
Deux gentils moineaux
Chantent tout là-haut
Leur bonheur à tous les échos

Mais chez les oiseaux comme chez nous
Il y en a qui sont jaloux
Et quand monsieur moineau partit faire le beau
Annonçant partout la nouvelle
Un merle siffla :
Vous n'étiez pas là
Pendant la saison des amours
Hein !

Le moineau vexé
S'est ébouriffé
Les plumes dressées sur la tête
Et plein de soupçon
Il partit d'un bond
Pour faire un drame à la maison
La crise éclata
La plume vola
Mais soudain, frappant la coquille
Le bébé parut
Papa tout ému
Dit alors en le regardant :
Oh ! Comme il ressemble à sa maman
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .