FANDOM


Voir aussi la page Henri Garat sur le site USDCF.org

La chanson « Ma belle enfant » a été interprétée par Henri Garat


Paroles de la chanson :

Je me promenais un dimanche
Au bord de l'eau
Sous les bouleaux
Sur mon vélo
Une fille aux yeux de pervenche
Passait par là
Et me frôla
M'ensorcela
Un minois charmant
Une taille fine
Sautant de machine
Je fis tendrement :

Ma belle enfant, où vas-tu donc, seulette ?
Viens avec moi
Viens avec moi
Sous bois
Je te tiendrai sans peine à bicyclette
Sur le guidon
Sur le guidon
Viens donc

En tout bien tout honneur, tu ne risques rien
L'équilibre est peu sûr mais on s'y prendra bien
"Non, non, monsieur, répondit la fillette
Ce qu'il me faut
C'est au moins ma moto"

Sur une moto fort possible
L' dimanche suivant
D'un cœur fervent
Je prends le vent
Mais l'enfant me dit, impassible
"Quel vieux tacot
Ce qu'il me faut
C'est mon auto"
Le dimanche suivant,
Sur une voiture
De belle structure
J'arrive en chantant

Ma belle enfant, dans l'auto demandée
Monte avec moi
Monte avec moi
Cette fois
Elle répond "Dieu, qu'elle est démodée !
D'ailleurs, au fond
Il me faut mon
Avion"

Soudain, dans ma fureur, j' la prends à bras-le-corps
Je la bats, elle crie et chez moi depuis lors
La belle enfant, ainsi persuadée
Vient chaque jour
À pattes... pour l'amour
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier