FANDOM


Voir aussi la page Guy Monfaur sur le site USDCF.org

La chanson « Noroit (La Mer du Nord) » a été interprétée par Guy Monfaur


Paroles de la chanson :

Quand la Mer du Nord
S'accorde avec rage
Au vent qui la mord
Et mord le rivage

Quand la Mer du Nord
Rit à grandes lames
Qui tirent au sort
Les hommes et les âmes

Quand la Mer du Nord
Roule, grise et pâle
Sous le vent qui tord
Ses hanches de mâle

Je pense à Rimbaud
Je rêve à Verlaine
Et je me souviens d'Émile Verhaeren

Quand le soir descend
Que flambe l'escale
Des feux du couchant
Quand rougeoient les cales

Quand la nuit se couche
Au lit de l'Escaut
Qu'une fille accouche
D'un coup de couteau

Quand l'aube surgit
Sur la carte pâle
Du ciel de lit
D'Anvers qui se pâme

J'épelle Rimbaud
J'écoute Verlaine
Mon cœur me redit Émile Verhaeren

Mais la Mer du Nord
Peut pleurer ou rire
Le vent sur le port
Clouer cent navires

Le marin nomade
Roidir au gibet
Et toute une escadre
S'en aller damnée

La lune peut mener
Sa ronde macabre
L'étoile crever
Aux cadrans de marbre

Et jurer Rimbaud
Et pleurer Verlaine
Et chanter l'Escaut, Émile Verhaeren

Aux bouges du Nord
Titubent mes nuits
Plus l'alcool est fort
Et plus fort je ris

Je fais ricocher
Mon corps sur ton corps
Et je joue aux dés
L'amour et la mort

Je chavire au vent
Je crache à la bise
Je crache mon cœur
Sur l'ardoise grise

{x2:}
Et des bateaux ivres
Rimbaud et Verlaine
Hurlent à la mort, Émile Verhaeren
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .