FANDOM


Voir aussi la page Guy Bontempelli sur le site USDCF.org

La chanson « Vos yeux cachou (Chanson pour Juliette) » a été interprétée par Guy Bontempelli
et apparaît sur l'album La Seine et Rouen (1965)

Paroles de la chanson :

Vous êtes, je l'avoue
Cruel autant que mince
Cependant que j'évince
Vos lèvres de mon cou
Pourtant, reculez-vous
Un peu, bien que j'en pince
Pour vos façons province
Et vos grands yeux cachou

Accrochez, voulez-vous
La persienne qui grince
Bien que pour vrai je tinsse
Vos propos un peu fous
Je redoute surtout
Vos airs un peu province
De plus en plus, j'en pince
Pour vos grands yeux cachou

Il faudra, voulez-vous
Plutôt que je revinsse
Allons, soyez bon prince
Laissez là mon genou
Je confesse après tout
Que pour vos yeux j'en pince
Pour vos façons province
Et vos grands yeux cachou

Je sais, je vous suis tout
Et vous êtes si mince
Mes vapeurs me repincent
Quand vous frôlez ma joue
Que dira mon époux
S'il apprend que j'en pince
Pour vos façons province
Et vos grands yeux cachou ?
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .