FANDOM


Voir aussi la page Gustave Nadaud sur le site USDCF.org

La chanson « La valse des adieux » a été interprétée par Gustave Nadaud


Paroles de la chanson :

Il est un air à la fois vif et tendre
Dont j’ai gardé le touchant souvenir
J’aimais jadis, j’aime encore à l’entendre
Il m’annonçait qu’elle devait venir
C’était l’écho d’une valse entrainante
Que nous avions entendue un beau soir
Nous la chantions… Sa voix était charmante
Nous l’appelions la valse du revoir

Chaque matin, j’entrouvrais ma fenêtre
Pour épier l’harmonieux signal
Et, du moment qu’on me voyait paraître
On entonnait le refrain matinal
Et, tout le jour, notre valse sonore
Frappait le ciel blanc on bleu, gris ou noir
La nuit venait, nous la chantions encore :
Nous l’appelions la valse du revoir !

Or, qu’advint-il ? je le dirai sans rire :
Un air nouveau remplace un air ancien
Sans le savoir, et surtout sans le dire
Chacun de nous avait changé le sien
Le souvenir, même d’une folie
A quelquefois des larmes dans les yeux
J’ai retenu la valse qu’elle oublie
Pour l’appeler la valse des adieux
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .