FANDOM


Voir aussi la page Graeme Allwright sur le site USDCF.org

La chanson « Chanson pour un peuple perdu » a été interprétée par Graeme Allwright
et apparaît sur l'album Ombres (1981)

Paroles de la chanson :

Sommes-nous à jamais perdus
Sous un ciel absurde et sans âme
Ou serons-nous bientôt rendus
Au pays où gît la flamme ?

Les mots tissent notre infini
Sans que la trame se dévoile
Nés pour la gloire ou pour l'oubli
Comme la cendre des étoiles

La chanson qu'aujourd'hui je chante
Est née des sables du rêve
Quand j'écrasais les humbles plantes
Avançant à contre-courant

Qui saura dire où sa lumière
Au fil du temps nous conduira
Quand la neige crépusculaire
Aura dissimulé nos pas ?

La main de la nuit nous retient
Pourtant l'aurore nous soulève
Et l'espérance nous soutient
Sur le sentier comme une sève

Nous avons tellement marché
Que nos pieds réclament l'escale
Et si nous avons tant péché
Ce n'est point faute d'idéal

Dans la nuit roule l'Odyssée
Les Dieux renaissent de l'écume
À chaque épreuve traversée
Notre espérance se rallume
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .