FANDOM


Voir aussi la page Gilbert Bécaud sur le site USDCF.org

La chanson « Le grand magasin » a été interprétée par Gilbert Bécaud
et apparaît sur l'album Le pays d'où je viens (1956)

Paroles de la chanson :

Moi, j'ai rêvé d'un magasin grand
Comme toute la Terre
Où l'on pourrait s'acheter le printemps
Où l'on trouverait de p'tits amours
Pour tous les jours
À emporter pour deux francs
Pour deux francs
Où l'on vendrait un grand amour
Sous garantie
Pour toute la vie
Pour, j' sais pas moi, trois francs
Trois francs
Magasin plein de chocolat fondant
Pour barbouiller les gentils garnements

Un clair de lune à Hawaï
Aller-retour service compris
Pour cent sous
Pour cent sous
Des petits bals à tous les vents
Tournant bien rond
À Robinson
Pour vingt ronds
Passons la monnaie !
Grand magasin plein de merveilles
Étalées sur des rayons de soleil

Des pas par milliers
Qui vont et qui viennent
Des mains assoiffées
Qui prennent, qui prennent
Des regards pâmés
Devant cette aubaine
Des bras tout chargés
De trésors
Des ascenseurs foudroyants
Qui vont tout droit vers la lune
Et parmi tout ça, un banquier qui pleure
De voir son argent
Qui fout l' camp

Moi, j'ai rêvé d'un magasin grand, grand, grand, grand, grand
Comme toute la Terre
Avec
Un premier étage
Un second étage
Un troisième étage
Un quatrième étage
Et là-haut, damoiselle
À l'étage hirondelle
Vous aurez du ciel bleu
En cent quarante de large
Avec un amoureux
Qui fait le pitre en marge

{Parlé:}
Marinette...
Marinette, je vous aime
Vrai, j' vous aime
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .