FANDOM


Voir aussi la page Gilbert Bécaud sur le site USDCF.org

La chanson « Le condamné » a été interprétée par Gilbert Bécaud


Paroles de la chanson :

Quand ils m'ont jugé, je ne comprenais pas ce qu'ils voulaient de moi
Quand ils m'ont jugé, je ne comprenais pas ce que je faisais là
Y avait un homme en rouge qui s'acharnait sur moi
Précis comme la foudre et lourd comme la loi

Je ne savais pas que j'étais si violent, que j'étais si violent
Je ne savais pas que j'étais si méchant, que j'étais si méchant
Ouais, mais pour ma défense, un autre a palabré
Faisant voler ses manches au vent de ses idées

Je ne savais pas que j'étais si petit, que j'étais si petit
Je ne savais pas que j'étais si gentil, que j'étais si gentil
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme et j'ai peur
Tout seul devant tous ces gens de bien
Qui étalent au grand jour les secrets de mon cœur
Et n'y comprennent rien

Messieurs les jurés, ne me jugez pas trop, ne me jugez pas trop
Messieurs les jurés, mettez-vous dans ma peau, mettez-vous dans ma peau
Regardez dans la glace vos têtes d'hommes forts
Vous verrez les grimaces des condamnés à mort

Quand ils sont rentrés, ils ont baissé les yeux, ils ont baissé les yeux
Ils avaient jugé un enfant du bon Dieu, un enfant du bon Dieu
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .