FANDOM


Voir aussi la page Gilbert Bécaud sur le site USDCF.org

La chanson « Il faut bâtir ta maison » a été interprétée par Gilbert Bécaud


Paroles de la chanson :

Au vent de la plaine infinie
Un garçon chante sa chanson

Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison
Le temps de rire est fini
Il faut bâtir ta maison

Hier, hier, tu étais enfant
Tu es un homme à présent

Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison
C'est ton père qui te l'a dit
Et ton père avait raison
Méfie-toi du temps qui court
C'est lui qui ronge les jours
Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison

Tu as perdu trop de temps
À te moquer de l'existence
Sur les routes du printemps
À chanter trop l'insouciance

Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison
Le temps de rire est fini
Il faut bâtir ta maison

Regarde autour de toi
Tous les nids des oiseaux
Les ruches des abeilles
Et les palais des rois
Pour toi, depuis toujours
Des hommes ont travaillé
À présent, c'est ton tour
Tu n'as encore rien fait

Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison
Adieu le temps des folies
Il faut bâtir ta maison

Hier, hier tu suivais le vent
Suis la route maintenant

Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison
Ne sois pas, je t'en supplie,
Ne sois pas un vagabond
Choisis les pierres les plus dures
Pour construire tes quatre murs
Il faut bâtir, mon ami
Il faut bâtir ta maison

Tu choisiras, mon garçon
Le doux sommet d'une colline
Ou bien le creux d'un vallon
Que le soleil illumine

Dans la peine ou dans la joie
Aux quatre vents des saisons
Pleure, chante et bâtis-la
L'amour attend... sa maison !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .