FANDOM


Voir aussi la page Georges Thill sur le site USDCF.org

La chanson « La sérénade de Schubert » a été interprétée par Georges Thill


Paroles de la chanson :

Jusqu'à toi mes chants dans l'ombre
Montent doucement
Tout se tait la nuit est sombre
Viens près d'un amant
Va, l'amour et le mystère
Veilleront sur nous
Veilleront sur nous

Ne craint pas l’œil téméraire
D'un tyran jaloux
D'un tyran jaloux

De l'oiseau la plainte même
Parle en ma faveur
Il connaît ma peine extrême
Il comprend mon cœur
A sa voix la main sans vrille
Se livre à l'amour
Se livre à l'amour

Il entend ma douce amie
Passer à son tour
Passer à son tour

C'est ton amant qui t'implore
Viens combler mes vœux
Dans mes bras viens je t'adore
Que je sois heureux
Que je sois heureux
Que je sois heureux

-------------------------------------------------------------------

Variante des couplet 3 et 4 par Enrico Macias:
-------------------------------------------------------------------

Nul n'a dû me reconnaitre
Dieu peut seul nous voir
Je suis là, sous ta fenêtre,
Palpitant d'espoir
Palpitant d'espoir

Que lui seul sois notre guide
Ah, rassure-toi
Ah, rassure-toi
Il punit l'amant perfide
Qui trahit sa foi
Qui trahit sa foi
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .