FANDOM


Voir aussi la page Gaston Ouvrard sur le site USDCF.org

La chanson « Tango "casernal" » a été interprétée par Gaston Ouvrard


Paroles de la chanson :

Une nouvelle maladie
Ravage notre quartier
C'est la tangomanie
Les hommes, les officiers
Sont atteints sans réserve
Par ces airs langoureux
Chansons qui vous énervent
Ou vous rendent tout moelleux
Alors moi, j'ai fait un refrain
Que l'on chante du soir au matin
C'est le plus beau casernement
Car chez nous on fait tout en tangottant

Gueulant comme des trompettes
Dans un bruit infernal
Tous les copains répètent
Le tango casernal
Tadala, la, lalalala, rialaralim, ti, him, baoum

Le soir dans la chambrée
Quand on en fait le tour
La brise parfumée
Fait rêver à l'amour
C'est l'heure du poète
C'est l'heure du baiser
Dommage qu'y ait des chaussettes
Suspendues pour sécher !
Mais soudain dans l'obscurité
Des plumards les copains ont sauté
En liquette et tous agités
Par couple, tout l' monde se met à tangotter

Et gueulant comme des trompettes
Dans un bruit infernal
Tous les copains répètent
Le tango casernal
Tadala, la, lalalala, rialaralim, ti, him, baoum

Maintenant chaque militaire
Pour qu' ce soit réussi
A pris une cavalière
Qui ne tangotte qu'avec lui
Bouju a Laripette
L' caporal, Pitanju
Dupouët danse avec Blette
L' sergent avec Cornu
Chacun son tour
Fait le danseur
L'autre fait la femme
Et, la bouche en cœur
L'adjudant qu'était oublié
C'est moi que j' suis forcé de m' l'appuyer !

Gueulant comme des trompettes
Dans un bruit infernal
Tous les copains répètent
Le tango casernal
Tadala, la, lalalala, rialaralim, ti, him, baoum
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .