FANDOM


Voir aussi la page Gérard Jaffrès sur le site USDCF.org

La chanson « Ulya » a été interprétée par Gérard Jaffrès
et apparaît sur l'album Les soldats de pierre (1993)

Paroles de la chanson :

Ulya sème ses rêves mais le vent n'entend pas
Elle pleure comme une princesse d'autrefois
Ulya est prisonnière d'un homme qui ne sait pas
Que l'amour ne s'écrit pas avec des lois

Pourtant, que la vie était belle au fond de ces yeux-là
Avant qu'un seigneur ne l'enchaine comme un aigle choisit sa proie
Pourtant, que l'amour était beau au fond de ces yeux-là
Avant qu'elle ne soit prise au piège d'un monde où l'on ne parle pas

Dans l'eau des fontaines où les regrets se noient
Mais peut-être n'avait-elle pas d'autres choix ?
Ulya tellement seule, tellement perdue parfois
Le silence lui fait peur, lui donne froid

Pourtant, que la vie était belle quand elle vivait là-bas
C'est vrai qu'y en avait pas comme elle, c'est vrai qu'on n'la méritait pas
Pourtant, que l'amour était beau au fond de ces yeux-là
Mais elle a croisé le chemin de cet homme qui parlait tout-bas

Ulya sème ses rêves mais le vent n'entend pas
Elle pleure comme une princesse d'autrefois
Dans l'eau des fontaines où les regrets se noient
Mais peut-être n'avait-elle pas d'autres choix ?

Ulya sème ses rêves mais le vent n'entend pas
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .