FANDOM


Voir aussi la page Gérard Jaffrès sur le site USDCF.org

La chanson « Soizou (La cigale et la fourmi) » a été interprétée par Gérard Jaffrès
et apparaît sur l'album Le fou de bassan (2001)

Paroles de la chanson :

A la Soizou j'ai demandé dix petits sous, dix sous percés
A la Soizou j'ai demandé dix petits sous percés
Moi qui ai chanté tout l'été, de Plounéour à Plounévez
Je m'suis amusé jour et nuit et j'ai plus un radis

Mais la cigale et la fourmi ne sont pas des amis
Et la Soizou n'a pas pitié d'un p'tit chanteur fauché

J'irai jouer aux dominos ou à la pêche aux bigorneaux
Avec ce que je gagnerai, je la rembourserai
Je lui ai dit "Ro din dioustu, tu n'vois pas que j'suis mal foutu ?
C'est pas pour aller boire un coup, c'est juste pour mes louzous"

Mais la fourmi n'a pas plié et Soizou m'a crié
"Ici t'auras pas un lapad, ket ta da laboudard"

A la Soizou j'ai demandé dix petits sous, dix sous percés
A la Soizou j'ai demandé dix petits sous percés
V'là qu'elle me dit "J'ai une idée, j'ai besoin d'un homme pour m'aider
Je te donnerai dix sous percés. Allez, viens m'embrasser"

Et c'est ainsi que la cigale épousa la fourmi
"Mais cette kazeg dès le lendemain m'a fichu au turbin"

Six heure du mat', soupe au café et au champ toute la journée
A midi du rata brinic, le soir farz pitilig
Et elle me crie "Mouille ta chemise". Moi j'lui dis "Soizou, me zo skuis"
Elle me dit "T'à l'heure t'auras pas d'soupe" en m'jetant des poulouds

Ma vie d'cigale est un enfer chez cette maudite fourmi
Pourtant, j'fais la vaisselle pour lui plaire, j'passe même le torch listri

A la Soizou j'ai demandé d'me redonner ma liberté
En échange, moi, je lui laisserai... dix petits sous percés
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .