FANDOM


Voir aussi la page Gérard Jaffrès sur le site USDCF.org

La chanson « Dix filles à marier » a été interprétée par Gérard Jaffrès
et apparaît sur l'album Au creux de ma terre (1999)

Paroles de la chanson :

Un paysan du pays Léon avait dix filles à marier {x2}
Mais les belles demoiselles ne trouvaient pas de fiancés

Celui qui viendra à mes noces, dique digue, digue don
Celui qui viendra à mes noces devra chanter une chanson

La première était moutig, elle s'appelait Yvetig {x2}
La deuxième était unique, on l'appelait la petite Annick

Celui qui viendra à mes noces, digue digue, digue don
Celui qui viendra à mes noces devra chanter une chanson

Fi dan doué tralala, tralalalalère {x2}
Fi dan doué tralala, tralalalala

La troisième c'était Titine "va doué, houman né ket fine" {x2}
La quatrième Marie-Claude "ya ga, houman né ket so"

Celui qui mettra sa peine, digue digue, digue don
Celui qui mettra sa peine aura un bon gortozenn

J'aimerais bien, disait Mado, épouser un matelot {x2}
T'as raison, disait Georgette, il sera vite en retraite

Celui qui mettra pas sa peine, digue digue, digue don
Celui qui mettra pas sa peine recevra son pegement

Fi dan doué tralala, tralalalalère {x2}
Fi dan doué tralala, tralalalala

Et comme disait Marie-Thé, chez moi il aura des roustées {x2}
Et comme disait Rozenn, je lui flanquerai des "natoudenn"

Les gas du bourg disaient tout haut, digue digue, digue don
Les gas du bourg disaient tout haut "ya vat na ga boan a zo"

Jean-Michel, le fils du maire, courait derrière Marie-Pierre {x2}
Moun disait, un peu jalouse "j'ai pas besoin d'ce fri louz"

Un paysan du pays Léon, digue digue, digue don
Un payson du pays Léon avait dix filles dans ma chanson
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .