FANDOM


Voir aussi la page Francis Lemarque sur le site USDCF.org

La chanson « Les fiacres » a été interprétée par Francis Lemarque


Paroles de la chanson :

Les fiacres jaunes de l'Urbaine
Peuvent bien cesser d'exister
S'ils ne sont plus, ils ont été
Et je crois les voir trottiner
En descendant tout d'une haleine
De Montmartre à la Madeleine
Ou la sinistre Trinité

Sans prendre garde au paysage
Pourvu qu'on ne fût pas pressé
Et qu'on tînt les rideaux baissés
Ils nous faisaient faire un voyage
Où quelquefois dans un virage
Tout était à recommencer
Tout était à recommencer

Le cocher qu'était un complice
Et les agents fermant les yeux
N'y voyaient aucune malice
C'était, c'était le temps
C'était, c'était le temps
C'était le temps des amoureux
C'était, c'était le temps
C'était, c'était le temps
C'était le temps des amoureux

Les fiacres jaunes de l'Urbaine
Peuvent bien cesser d'exister
S'ils ne sont plus, ils ont été {x3}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .